Alors que tous les invités sont déjà arrivés dans la salle des congrès du palais du peuple à l’heure indiquée par le protocole d’état, le président de la République dont la présence était annoncée à 11 heures 15 minutes est arrivé au palais du peuple à 12heures 5 minutes, soit avec un retard de 35 minutes.

15 minutes avant, les combattants (militants et sympathisants de l’udps) qui  ont confondu l’arrivée du cortège de la première dame, ont aussitôt commencer  à ovationner et à chanter à la gloire du président Félix – Antoine Tshisekedi.

Malgré l’intervention du protocole du parlement qui a tenté de calmer les partisans de l’udps, ceux-ci  ont poursuivi avec leurs cris avant de se calmer quelques minutes plus tard.

La séance du congrès consacrée à l’audition du message du président de la République sur l’État de la nation pourrait être secouée par les bruits de ses partisans, au risque de détourner l’attention des invités sur cette allocution très attendue par l’opinion publique ,  dans un contexte où le pays traverse plusieurs problèmes liés à la sécurité, la situation politique, l’économique et le social.

Espérons que les choses seront calmées avant l’arrivée du président de la République après l’intervention du secrétaire général de l’udps , Augustin Kabuya qui est monté au balcon pour calmer leur base. (Situation 12h 05minutes)

Rédaction