RDC : Ne Muanda Nsemi sort de son silence, s’autoproclame président de la République Fédérale du Congo et donne 72heures à Joseph Kabila de quitter le pays

D’aucuns jugeraient cette déclaration d’un acte irréfléchi provenant d’un acteur en proie aux troubles psychiques.

Et surtout que cette déclaration de Ne Muanda Nsemi est inscrite en dehors de tout cadre dans un état de droit. Malgré tout, elle traduit plutôt le malaise qui règne depuis presque une année au sein de la classe politique et  de l’opinion publique congolaise, suite à la grande crise de légitimité née des dernières élections de décembre 2018.

Trop critique à l’endroit de l’ancien chef de l’État et le patron de la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale, Ne Muanda Nsemi donne un ultimatum de 72 heures à Joseph Kabila de quitter la RDC et d’aller en exil avant de revenir très prochainement au pays avec « l’argent volé » pour investir en faveur de la population congolaise.

Rappellons que le leader politico-religieux de Bundu-dia-Congo est un ancien détenu du CRPK, centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, ex prison de Makala et qui s’était évadé de façon rocambolesque ensuite réincarcére avant d’être gracié par le président de la République Félix-Antoine Tshilombo. Dans son intervention inattendue de ce matin, ce gourou confortablement assis sur son fauteuil Royal déclarait agir selon la révélation du Seigneur Sabaote en vue de mettre fin à la misère du peuple congolais.

« Mes chers compatriotes, les bantus de l’Afrique centrale, particulièrement le peuple congolais de la RDC; le mois passé un conclave des bantus s’est tenu à Mbanza Vetela,la ville de pureté dans Simu Kongo. Dans ce conclave, dont Nelson Mandela a été le grand modérateur, j’ai été promu le leader du peuple bantu de l’ère du verseau. Jeudi passé, le Seigneur Sabaote ,le commandant en chef de l’armée céleste est venu me voir dans mon palais royal de Macampagne. Il a dit : Muanda Nsemi, ces soixante dernières années, le courant invocatoire qui monte en provenance de la RDC est catastrophique.  Il y a toujours question de la misère du peuple congolais qui souffre beaucoup, et pourtant, le ciel a tout donné à la RDC : le diamant, l’or, le manganèse (…) », a -t-il fait savoir en liminaire avant de décrèter la fin du pouvoir de Félix-Antoine Tshisekedi.

« Ainsi, à partir de ce jour, la présidence mascarade de Félix Tshisekedi prend fin. Le président Kabila doit aller en exil dans un pays de son choix, où il va rester pendant 3 années de transition. Pendant ces 3 années, où il va rentrer au Rwanda , »son pays », où il va revenir au Congo en tant que homme d’affaires , donc en tant qu’un investisseur(…), a -t-il déclaré. Ne Muanda Nsemi dit avoir reçu la mission du Seigneur Sabaote afin de mettre fin à la misère du peuple congolais. Le député national honoraire a fait cette déclaration devant ses adeptes à l’occasion de son adresse à la « nation congolaise », livrée ce samedi 4 janvier depuis sa résidence de Ma campagne dans la commune de Ngaliema.

Muanda Nsemi serait-il victime des troubles bipolaires ? Il n’y a qu’un psychiatre qui peut établir ce diagnostic. Il reste que la déclaration du chef mystico-religieux, très ancré dans la scène politique congolaise et la tradition Ne-Kongo, mérite d’être prise au sérieux, car cette sortie peut révéler l’expression de la colère de la part de celui-là même qui a toujours attendu la concrétisation de la promesse du président Félix-Antoine Tshisekedi concernant la réhabilitation et le finissage de sa résidence inachevée, mais détruite en partie lors de l’opération ayant conduit à sa dernière arrestation il y a plus de 2 ans.

En attendant la réaction des autorités du pays, le grand maître de la sagesse Kongo aura réussi à faire passer un message. Celui d’un désaveu cinglant du pouvoir FCC-Cach.

Dossier à suivre !

Alain St Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

Revendications salariales : les infirmiers ont marché ce vendredi à Kinshasa

Comme initialement annoncé par votre média en ligne, les infirmiers des hôpitaux et cliniques publiques de la ville...

Gestion des fonds destinés à la Covid-19 : Le ministre Eteni Longondo dans le collimateur de la Justice congolaise !

Il était plus que temps pour permettre à l'opinion publique de connaître finalement les auteurs de l'opacité qui...

Covid-19: les infirmiers seront dans la rue ce vendredi 14 août à Kinshasa

La coupe est pleine et les victimes disent que "Trop c'est trop."Estimant qu'ils sont marginalisés par les médecins...

ARTICLES SIMILAIRES

Revendications salariales : les infirmiers ont marché ce vendredi à Kinshasa

Comme initialement annoncé par votre média en ligne, les infirmiers des hôpitaux et cliniques publiques de la ville...

Gestion des fonds destinés à la Covid-19 : Le ministre Eteni Longondo dans le collimateur de la Justice congolaise...

Il était plus que temps pour permettre à l'opinion publique de connaître finalement les auteurs de l'opacité qui...

Covid-19: les infirmiers seront dans la rue ce vendredi 14 août à Kinshasa

La coupe est pleine et les victimes disent que "Trop c'est trop."Estimant qu'ils sont marginalisés par les médecins...

X ème session de la commission permanente mixte Défense et sécurité RDC- Zambie : Kankonde et Ngoy Mukena à...

C'est ce jeudi 13 août 2020 que le vice - premier ministre en charge de l'intérieur, sécurité et...

Reprises des activités académiques: les professeurs de l’Unikin optent pour la poursuite de leur mouvement de grève

C'est décidé, l'Association des Professeurs de l'Université de Kinshasa, (APUKIN), lance un ultimatum de 2 semaines au gouvernement...

Reprise des activités scolaires – RDC : à Gemena, les établissements scolaires manquent de thermoflash

Comme annoncé après report, les cours ont repris ce lundi 10 août 2020 sur l'ensemble du territoire national...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!