Martin Fayulu appelle les Forces armées de la République Démocratique du Congo (Fardc) et la mission de l’ONU pour la stabilité au Congo à harmoniser leurs stratégies pour sécuriser la population de Beni.

C’est à travers un message posté dans ses comptes Twitter et Facebook que le coordonnateur de la dynamique pour la vérité des urnes a lancé cet appel.

« Ce qui se passe à Béni et les environs est totalement inacceptable. Il est impératif que les Fardc et la Monusco harmonisent leurs stratégies pour sécuriser la population et mettre définitivement un terme aux massacres qui y sont perpétrés », a-t-il twetté.

La situation sécuritaire demeure toujours préoccupante dans la région de Beni. De cas des massacres se sont intensifiés ces derniers temps, malgré l’augmentation des troupes Fardc dans la région concernée. Les habitants des villages environnants de la ville de Goma ont presque désertés les lieux par précaution, afin d’échapper à la mort.

Les Fardc semblent visiblement dépassées en dépit de leur volonté de trouver une solution rapide face à cette insécurité.

Rédaction