Affaire Sayiba : Le PGR près la cour de cassation fait de la résistance aux injonctions du vice-Premier ministre et ministre de la Justice

La justice congolaise a souvent été décriée d’afficher régulièrement un visage enlaidi par l’épaisse balafre des influences politiques.

Et l’épisode qui se joue actuellement donne à croire que le pouvoir judiciaire semble s’affranchir de la tutelle politique.

En effet, le vice-premier et ministre de la Justice et garde des sceaux de la RDC a récemment adressé un courrier au procureur général près la Cour de Cassation pour lui rappeler que le Directeur Général de l’ Office de Gestion du Fret Multimodal n’est pas un justiciable à sa Cour en vertu de l’article 93 de la Loi organique n° 13/011-B du 11 avril  2013 portant organisation, fonctionnement et compétences des juridictions de l’ordre judiciaire. Et que, pour Célestin Tunda Ya Kasende, l’action judiciaire initiée contre Sayiba viole les prescrits les articles 72 et 77 de cette même loi.
Sans tarder la réponse du berger à la bergère est tombée.
Victor Mumba Mukomo – le Procureur Général près de la cours de Cassation – accusant réception du courrier du patron de la justice (FCC) voit les choses autrement.

En substance, le PGR assure que son bureau a agit conformément à la loi: « Je note pour ma part que le mandat d’amener peut-être décerné par un Officier du Ministère Public à la demande d’un Officier de Police Judiciaire menant une enquête préliminaire contre un justiciable qui refuse de répondre à ses invitations, force devant rester à la loi « , a-t-il écrit .

Pour le PGR Victor Mumba , c’est suite à la plainte déposée à son office contre le DG de l’OGEFREM Sayiba, qu’une enquête préliminaire a été confiée à un Officier de Police Judiciaire tandis que son bureau a ouvert un dossier de supervision et non d’instruction, ainsi que l’a affirmé le VPM Célestin Tunda Ya Kasende.

Un mandat d’amener contre le DG de l’Ogefrem a fait, rappelons-le, le tour des réseaux sociaux après un refus catégorique du DG Sayiba Tambwe de comparaître devant l’Officier de la Police Judiciaire pour répondre à des faits de détournement présumé de plusieurs millions de dollars.
Il faut préciser que ce dossier n’a rien avoir avec le programme d’urgence de 100 premiers jours du chef de l’état.

L’Etat de droit a ses exigences, au nombre desquelles la séparation des pouvoirs, chère à Montesquieu. Gare à quiconque voudrait arrêter le train en passe de quitter le quai!

Alain St. Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : le ministre de la santé Eteni Longondo accusé de mégestion des fonds alloués à la gestion du coronavirus

La coalition au pouvoir présente les similitudes d'un couple en passe de rupture. Les désaccords autrefois limités entre les militants ont gagné les membres...

Situation politique-RDC : le FCC de Joseph Kabila soupçonne l’UDPS et LAMUKA d’utiliser la diversion pour imposer un autre ordre politique anticonstitutionnel au pays

C'est à travers un communiqué publié dans la soirée de ce mercredi 8 juillet que le Front Commun pour le Congo (FCC) - la...

Le gouvernement interdit les marches prévues ce jeudi 9 juillet et recommande à la coalition FCC-CACH d’engager le dialogue sur les points de discorde

Réunis ce mercredi 8 juillet autour du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba afin d'échanger sur les différentes marches pacifiques projetées pour ce jeudi 9...

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : le ministre de la santé Eteni Longondo accusé de mégestion des fonds alloués à la gestion du...

La coalition au pouvoir présente les similitudes d'un couple en passe de rupture. Les désaccords autrefois limités entre les militants ont gagné les membres...

Situation politique-RDC : le FCC de Joseph Kabila soupçonne l’UDPS et LAMUKA d’utiliser la diversion pour imposer un autre...

C'est à travers un communiqué publié dans la soirée de ce mercredi 8 juillet que le Front Commun pour le Congo (FCC) - la...

Le gouvernement interdit les marches prévues ce jeudi 9 juillet et recommande à la coalition FCC-CACH d’engager le dialogue...

Réunis ce mercredi 8 juillet autour du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba afin d'échanger sur les différentes marches pacifiques projetées pour ce jeudi 9...

Marche du 13 juillet 2020: Voici la stratégie de mobilisation mise en place par Lamuka pour la réussite...

Pour formaliser ce qui a été déjà annoncé dans le communiqué signé par les 4 leaders politiques à savoir : Jean-Pierre Bemba Gombo, Moïse...

CENI : Pr. Jacques Djoli, « les leaders des confessions religieuses ne sont pas habiletés à désigner le président de...

L'un des experts reconnus en matière électorale dans le pays, le professeur Jacques Djoli Esengekeli , député national du Mouvement de Libération du Congo...

Les leaders de Lamuka vont mobiliser la rue le lundi 13 juillet pour bloquer la désignation de Ronsard...

Loin de s'arrêter au discours, la coalition Lamuka sort de sa réserve et s'emploie à lier la parole à l'action. Elle vient d'annoncer son...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!