Plainte contre le député Mike Mukebayi et consorts : Marie Kiet Mutinga – le Rapporteur adjoint du bureau de l’APK – décline sa responsabilité dans cette action judiciaire

La nouvelle affaire Mukebayi et consorts commence à faire de vagues. C’est le cas de le dire avec le camouflet infligé à Gode Mpoyi – le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa – par la députée provinciale Marie Kiet Mutinga, le rapporteur adjoint du bureau de la même Assemblée provinciale.

C’est un véritable désaveu à l’endroit du numéro 1 de l’organe délibérant de la capitale congolaise contenu dans le courrier lui adressé par la précitée. Cette dernière proteste et saisit en même temps le procureur général près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe, affirmant n’avoir jamais été consultée et que c’est à tort que son nom a été associé dans la plainte des membres du bureau initiée contre le Mukebayi et 3 journalistes Kinois.

Pour madame Mutinga, l’initiative judiciaire de leur président contre Mike Mukebayi n’a jamais fait l’objet de discution au niveau du bureau.

« Je saisis cette occasion pour élever une vive protestation contre mon implication dans la plaine que vous avez déposée le 25 avril 2020 auprès du procureur général près la cour d’appel de Kinshasa /Gombe sous le RMP 1644/PG/0/230/KOI contre le député provincial Mukebayi Nkoso Hugues Michel Mike et les journalistes Edmond Izuba , Israël Mutombo et Yves Buya », écrit -t-elle.
La députée – rapporteur adjoint du bureau de l’APK – s’est dit par ailleurs surprise d’autant plus que la décision de porter plainte contre leur collègue Mukebayi n’a jamais été débattue ni agréée par les membres du bureau ni par la conférence des présidents, prévient la députée au PGR pour décliner sa responsabilité dans cette démarche judiciaire.

« (…) n’ayant pas été consultée ni donné mandant à quiconque d’ester en justice en mon nom , je ne me sens pas concerné par cette action », a -t-elle précisé.

Avec cette mise au point de madame le rapporteur adjoint du bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, on peut alors s’interroger sur la suite de cette affaire à laquelle d’aucuns ont décrié et qualifié d’acharnement ainsi que d’intimidations à l’endroit du député Mike Mukebayi. L’intéressé venait fraîchement de sortir de la prison centrale de Makala après y avoir passé plus de 6 mois pour un dossier vide, annulé suite au non respect des procédures par le même président de l’Assemblée provinciale. Lui qui avait levé les immunités parlementaires de son collègue Mike Mukebayi sans l’avoir préalablement entendu. Le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa avait déposé une plainte  depuis le 25 avril dernier, au nom de tous les membres du bureau , contre le député Mike Mukebayi et les journalistes Israël Mutombo, Yves Buya et Edmond Izuba pour imputations dommageables dans une affaire de surfacturation présumée de l’enveloppe contractée auprès d’une institution financière de Kinshasa pour la construction d’un bâtiment annexe de la première institution provinciale de la capitale congolaise.

Dossier à suivre !

Rédaction

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : le ministre de la santé Eteni Longondo accusé de mégestion des fonds alloués à la gestion du coronavirus

La coalition au pouvoir présente les similitudes d'un couple en passe de rupture. Les désaccords autrefois limités entre les militants ont gagné les membres...

Situation politique-RDC : le FCC de Joseph Kabila soupçonne l’UDPS et LAMUKA d’utiliser la diversion pour imposer un autre ordre politique anticonstitutionnel au pays

C'est à travers un communiqué publié dans la soirée de ce mercredi 8 juillet que le Front Commun pour le Congo (FCC) - la...

Le gouvernement interdit les marches prévues ce jeudi 9 juillet et recommande à la coalition FCC-CACH d’engager le dialogue sur les points de discorde

Réunis ce mercredi 8 juillet autour du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba afin d'échanger sur les différentes marches pacifiques projetées pour ce jeudi 9...

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : le ministre de la santé Eteni Longondo accusé de mégestion des fonds alloués à la gestion du...

La coalition au pouvoir présente les similitudes d'un couple en passe de rupture. Les désaccords autrefois limités entre les militants ont gagné les membres...

Situation politique-RDC : le FCC de Joseph Kabila soupçonne l’UDPS et LAMUKA d’utiliser la diversion pour imposer un autre...

C'est à travers un communiqué publié dans la soirée de ce mercredi 8 juillet que le Front Commun pour le Congo (FCC) - la...

Le gouvernement interdit les marches prévues ce jeudi 9 juillet et recommande à la coalition FCC-CACH d’engager le dialogue...

Réunis ce mercredi 8 juillet autour du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba afin d'échanger sur les différentes marches pacifiques projetées pour ce jeudi 9...

Marche du 13 juillet 2020: Voici la stratégie de mobilisation mise en place par Lamuka pour la réussite...

Pour formaliser ce qui a été déjà annoncé dans le communiqué signé par les 4 leaders politiques à savoir : Jean-Pierre Bemba Gombo, Moïse...

CENI : Pr. Jacques Djoli, « les leaders des confessions religieuses ne sont pas habiletés à désigner le président de...

L'un des experts reconnus en matière électorale dans le pays, le professeur Jacques Djoli Esengekeli , député national du Mouvement de Libération du Congo...

Les leaders de Lamuka vont mobiliser la rue le lundi 13 juillet pour bloquer la désignation de Ronsard...

Loin de s'arrêter au discours, la coalition Lamuka sort de sa réserve et s'emploie à lier la parole à l'action. Elle vient d'annoncer son...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!