40 personnes interpellées, 2 individus pris en flagrant délit de pillage et 18 personnes blessées : bilan de la manifestation de ce mercredi à Kinshasa (police)

Le commissaire divisionnaire adjoint et commandant de la police nationale congolaise ville de Kinshasa Sylvano Kasongo a annoncé l’ouverture des enquêtes policières sur les actes de vandalisme et de pillages qui ont émaillé les dernières manifestations organisées par des personnes se réclamant de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social/Tshisekedi

Venus envahir le Palais du peuple, le siège du parlement et temple de la démocratie en République Démocratique du Congo, des militants se réclamant appartenir à l’UDPS avaient causé d’importants degats matériels: casses des véhicules des élus du peuple, des actes de vandalisme et de pillage des résidences à la cité, propriétés de certains caciques du FCC. Des Maisons saccagées et vandalisées, des voitures endommagées, des actes dont les images vidéos circulent sur la toile.

C’est sur base de ces images que la police de la ville de Kinshasa va s’appuyer pour lancer les enquêtes. Ainsi que l’a fait savoir le patron de la police ville de Kinshasa à travers un communiqué ci-dessous parvenu ce jeudi soir à politiquerdc.net.

COMMUNIQUÉ DU COMMISSARIAT PROVINCIAL DE LA PNC-KINSHASA
_________________

Le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa informe la population kinoise que la ville a connu des manifestations autour du palais du peuple le mercredi 24 juin 2020 dès les premières heures de la journée jusqu’à après midi. Ces manifestations ont troublé l’ordre public et causé des dégâts importants. Plusieurs biens privés ont été vandalisés par les manifestants. 40 personnes ont été interpellées et 2 individus pris en flagrant délit de pillage avec preuve à l’appui ont été arrêtés. 18 personnes ont été blessées dont 15 policiers et 3 manifestants.

La police qui dispose des images prises par ces mêmes personnes ayant perpétré des actes de vandalisme et de pillage a déjà ouvert des enquêtes pour les retrouver et les déférer en justice.

Le commissariat provincial rappelle que depuis le 22 juin dernier le pays est en état d’urgence conformément à l’ordonnance prise par le Chef de l’État quand à ce. Toute manifestation publique est donc interdite. La police qui a reçu l’ordre du Commandant suprême de prévenir et contenir toute manifestation met en garde quiconque sera tenté d’organiser des manifestations illégales et s’attaquer aux personnes où à leurs biens.

Fait à Kinshasa, le 25 juin 2020

Le commissaire provincial et commandant ville

KASONGO KITENGE Sylvano

Commissaire divisionnaire adjoint« `

ARTICLES SIMILAIRES

CENI : Pr. Jacques Djoli, « les leaders des confessions religieuses ne sont pas habiletés à désigner le président de la CENI »

L'un des experts reconnus en matière électorale dans le pays, le professeur Jacques Djoli Esengekeli , député national du Mouvement de Libération du Congo...

Les leaders de Lamuka vont mobiliser la rue le lundi 13 juillet pour bloquer la désignation de Ronsard Malonda et les propositions de...

Loin de s'arrêter au discours, la coalition Lamuka sort de sa réserve et s'emploie à lier la parole à l'action. Elle vient d'annoncer son...

Favorable à la dissolution de l’assemblée nationale, le CLC et ses partenaires seront dans la rue le 19 juillet prochain

Faut-il dissoudre l'assemblée nationale de la République Démocratique du Congo ? En effet, pour le Comité Laïc de Coordination ( CLC), la dissolution de la...

ARTICLES SIMILAIRES

CENI : Pr. Jacques Djoli, « les leaders des confessions religieuses ne sont pas habiletés à désigner le président de...

L'un des experts reconnus en matière électorale dans le pays, le professeur Jacques Djoli Esengekeli , député national du Mouvement de Libération du Congo...

Les leaders de Lamuka vont mobiliser la rue le lundi 13 juillet pour bloquer la désignation de Ronsard...

Loin de s'arrêter au discours, la coalition Lamuka sort de sa réserve et s'emploie à lier la parole à l'action. Elle vient d'annoncer son...

Favorable à la dissolution de l’assemblée nationale, le CLC et ses partenaires seront dans la rue le 19 juillet...

Faut-il dissoudre l'assemblée nationale de la République Démocratique du Congo ? En effet, pour le Comité Laïc de Coordination ( CLC), la dissolution de la...

Kinshasa : quelques organisations de la société civile ont marché ce samedi pour exprimer leur désaveu contre l’entérinement de...

Partie de l'échangeur de Limete, la marche pacifique organisée ce jour par le CLC, la LUCHA, le FILIMBI et les Congolais Débout a permis...

Le VPM Tunda Ya Kasende n’a pas démissionné, mais il aurait désormais deux options devant lui !

Alors que des folles rumeurs ont été relayées sur certains médias et envahies la toile , annonçant la démission du Vice-premier ministre,...

Le CLC , la LUCHA, le FILIMBI et les Congolais débout bientôt dans la rue pour bloquer les manœuvres...

Alors que l'on célébrait ce mardi 30 juin, le 60ème anniversaire de l'indépendance de la République Démocratique du Congo, les organisations de la société...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!