Soutenant les réformes initiées par ses députés, le FCC brandit la menace constitutionnelle à la prochaine dérive

La plateforme de Joseph Kabila – le Front Commun pour le Congo -, indignée par la multiplication d’actes d’infidélité de son principal allié, l’udps/Tshisekedi, monte au créneau et brandit les menaces constitutionnelles :

« (…)le FCC prévient qu’au moindre écart de plus, il assumera toutes ses responsabilités au regard des prescrits de la Constitution de la République », a prévenu la plateforme politique de Joseph Kabila.

Le Front Commun pour le Congo a exprimé son ras-le-bol à travers une déclaration signée par son coordonnateur Néhémie Mwilanya depuis le mercredi 24 juin et rendu public ce jeudi 25 juin à Kinshasa.
Réagissant aux dernières manifestations des militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, le FCC peine à cacher ses intentions.

Des manifestations durant les deux derniers jours le 23 et 24 juin qui se soldées par des actes de vandalisme et de pillages qui n’ont pas épargné les particuliers. C’est une situation jugée insupportable par FCC.

En réponse aux incessantes agitations de son allié, l’UDPS parti de Félix Antoine Tshisekedi, « le FCC soutient en conséquence les réformes initiées par ses élus et invite toute la population
å se mobiliser pour barrer la route aux fossoyeurs des libertés et droits fondamentaux, dont particulièrement le droit du peuple à la libre expression à travers ses élus légitimes ».

Qui du FCC, de l’UDPS et de Lamuka gagnera ce round? Le plateforme du prédécesseur de Félix Antoine Tshisekedi est déterminée à faire un forcing avec ces réformes initiées par Aubin Minaku et Garry Sakata. Wait and see comme dise les anglais ?
En tout cas, elle semble maintenir sa logique, estimant que ces réformes viseraient tout simplement la mise en application des articles 149 et 151 de la constitution. Par ailleurs, rappelant que la coalition n’est pas une corde au cou ni une fin en soi, le FCC prévient qu’il n’accepterait « aucune compromission en la matière et se dit prêt à tirer toutes les conséquences de la duplicité de plus en plus évidente et du comportement antidémocratique actuellement affichés par l’Udps.

Alain St. Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : le ministre de la santé Eteni Longondo accusé de mégestion des fonds alloués à la gestion du coronavirus

La coalition au pouvoir présente les similitudes d'un couple en passe de rupture. Les désaccords autrefois limités entre les militants ont gagné les membres...

Situation politique-RDC : le FCC de Joseph Kabila soupçonne l’UDPS et LAMUKA d’utiliser la diversion pour imposer un autre ordre politique anticonstitutionnel au pays

C'est à travers un communiqué publié dans la soirée de ce mercredi 8 juillet que le Front Commun pour le Congo (FCC) - la...

Le gouvernement interdit les marches prévues ce jeudi 9 juillet et recommande à la coalition FCC-CACH d’engager le dialogue sur les points de discorde

Réunis ce mercredi 8 juillet autour du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba afin d'échanger sur les différentes marches pacifiques projetées pour ce jeudi 9...

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : le ministre de la santé Eteni Longondo accusé de mégestion des fonds alloués à la gestion du...

La coalition au pouvoir présente les similitudes d'un couple en passe de rupture. Les désaccords autrefois limités entre les militants ont gagné les membres...

Situation politique-RDC : le FCC de Joseph Kabila soupçonne l’UDPS et LAMUKA d’utiliser la diversion pour imposer un autre...

C'est à travers un communiqué publié dans la soirée de ce mercredi 8 juillet que le Front Commun pour le Congo (FCC) - la...

Le gouvernement interdit les marches prévues ce jeudi 9 juillet et recommande à la coalition FCC-CACH d’engager le dialogue...

Réunis ce mercredi 8 juillet autour du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba afin d'échanger sur les différentes marches pacifiques projetées pour ce jeudi 9...

Marche du 13 juillet 2020: Voici la stratégie de mobilisation mise en place par Lamuka pour la réussite...

Pour formaliser ce qui a été déjà annoncé dans le communiqué signé par les 4 leaders politiques à savoir : Jean-Pierre Bemba Gombo, Moïse...

CENI : Pr. Jacques Djoli, « les leaders des confessions religieuses ne sont pas habiletés à désigner le président de...

L'un des experts reconnus en matière électorale dans le pays, le professeur Jacques Djoli Esengekeli , député national du Mouvement de Libération du Congo...

Les leaders de Lamuka vont mobiliser la rue le lundi 13 juillet pour bloquer la désignation de Ronsard...

Loin de s'arrêter au discours, la coalition Lamuka sort de sa réserve et s'emploie à lier la parole à l'action. Elle vient d'annoncer son...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!