Revendications salariales : les infirmiers ont marché ce vendredi à Kinshasa

Comme initialement annoncé par votre média en ligne, les infirmiers des hôpitaux et cliniques publiques de la ville province de Kinshasa étaient descendus ce vendredi 14 août 2020 dans la rue.
Dans une marche pacifique , les hommes et femmes de la blouse blanche ont exprimé leur colère suite au mauvais traitement dont ils subissent de la part de l’état congolais.

Partie du secrétariat général de la santé , la marche a eu comme point de chute la vice-primature du budget avant l’étape de la primature ou un mémorandum contenant leurs revendications a été déposé entre les bonnes mains des conseillers du premier ministre. Ils devront ainsi revenir la semaine prochaine pour avoir une réponse précise quant à ce.

Mais à l’étape de la vice-primature du budget, la délégation a été désagréablement surprise de de constater que le ministre de la santé n’avait encore transmis aucune de leurs revendications auprès de son collègue du budget.

« Ils disent n’avoir reçu aucun document du ministère de la santé concernant nos droits et alignements . Donc tous les travaux faits sont classés dans leurs tiroirs.
En clair, c’est notre ministère de tutelle qui nous bloque et nous minimise. Nos droits sont bafoués (…) », ont affirmé les représentants de ces infirmiers.

Et de rencherir, « nous devons encore rentrer au secrétariat général de la santé pour travailler et apporter les listes actualisées des infirmiers au cabinet du VPM au budget ».

Rédaction

ARTICLES SIMILAIRES

Avorté,la ministre Marie Tumba tente désespérément de justifier l’échec diplomatique du mini-sommet de Goma par la pandémie de Covid-19

Annoncé à grands renforts publicitaires à travers les organes de presse et surtout les affiches partout dans la...

Réformes électorales-RDC : Jean-Pierre Bemba Gombo annonce son soutien à la proposition de loi initiée par le G13

Le président national du Mouvement de Libération du Congo déclare être favorable à la démarche parlementaire visant...

Malade, Vital Kamerhe ne s’est pas physiquement présenté à l’audience en appel de ce vendredi

La 4ème audience du procès en appel de l'emblématique directeur du cabinet présidentiel a eu lieu ce vendredi 18 septembre 2020, à...

ARTICLES SIMILAIRES

Avorté,la ministre Marie Tumba tente désespérément de justifier l’échec diplomatique du mini-sommet de Goma par la pandémie de Covid-19

Annoncé à grands renforts publicitaires à travers les organes de presse et surtout les affiches partout dans la...

Réformes électorales-RDC : Jean-Pierre Bemba Gombo annonce son soutien à la proposition de loi initiée par le G13

Le président national du Mouvement de Libération du Congo déclare être favorable à la démarche parlementaire visant...

Malade, Vital Kamerhe ne s’est pas physiquement présenté à l’audience en appel de ce vendredi

La 4ème audience du procès en appel de l'emblématique directeur du cabinet présidentiel a eu lieu ce vendredi 18 septembre 2020, à...

Réformes législatives : pour la CENCO, « la révision de la loi électorale en vue de la dépolitisation de la...

Alors que tous les regards des congolais semblent être braqués vers le parlement où devraient se discuter les différentes initiatives des réformes...

Réformes électorales-RDC : d’ores et déjà, le G13 dépose une proposition de loi à l’Assemblée nationale

Après avoir bouclé le rapport de travail au terme de la consultation menée auprès la classe politique et sociale de son pays,...

Rentrée parlementaire : Alexis Thambwe Mwamba et Jeannine Mabunda Liyoko étalent les faiblesses de la gestion du pays par...

L'actualité politique est dominée ce jour en RDC par la rentrée parlementaire. Au sein de chaque chambre, s'est tenu le discours d'ouverture...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!