Communiqué du Fcc : Pour l’analyste politique Jean Kattako Minga, « le Fcc s’est adressé aux parrains du deal Kabila – Tshisekedi »

Le Front Commun pour le Congo (Fcc) a clôturé sa retraite politique le dimanche 8 novembre 2020 à Kinshasa.

Cette rencontre de deux jours qui s’est déroulée à Safari beach dans la commune de la Nsele, a été sanctionnée par un communiqué lu par son coordonnateur Néhémie Mwilagna.

Un communiqué qui a été diversement commenté par les analystes politiques et les médias. D’aucuns ont étrangement relevé une certaine faiblesse affichée par le FCC en considérant rien que sa main tendue à son partenaire pour des discussions destinées à remédier au quiproquo du parcours de leur coalition.

Mais pour sa part, M. Jean Kattako Minga, juriste et analyste politique, estime que c’est une lecture « parcellaire » renforcée par le biais de confirmation.

En effet, dans une tribune parvenue à politiquerdc.net, ce lundi soir, Jean Kattako Minga semble plutôt banaliser le fait que selon lui, « l’esprit humain a tendance à valider les informations ou idées en accord avec ses propres convictions et à rejeter celles qui contrarient sa conviction ».

A l’en croire, le communiqué de Safari beach, sans les designer, le FCC se serait adressé aux parrains du deal Kabila-Tshisekedi. D’entrée de jeu, la plateforme de l’ancien président a tenu formellement à affirmer sa disponibilité à continuer le partenariat noué avec Cach. Et que cette bonne foi initialement affichée se serait liquéfiée à travers d’autres points pour laisser la place à un volcan de menaces à peine voilées.

« Nous avons relevé une litanie de mises en garde à travers les supposés actes de violation constitutionnelle ou légale perpétrés par le chef de l’Etat ou en préparation par celui-ci. Ce rappel est tout sauf anodin ou conciliant, car il ne faut pas être devin pour deviner le sort que pourrait réserver FCC à ces potentielles lésions constitutionnelles ou légales.
Et pour couronner le tout, le FCC ne fait pas mystère de sa pensée: toute manœuvre de nature à saper les prescrits de l’accord secret entre FCC et Cach se solderait par les élections générales à tous les niveaux », pense l’analyste. Et cela avant de souligner qu’il s’agit là « d’un message clair destiné à la fois au partenaire et aux parrains. Ça revient à dire: si Tshisekedi veut rester chef de l’État, il doit maintenir notre majorité parlementaire. Sinon, nous coulerons tous ».
Pour Jean Kattako Minga, « en brandissant cette menace, le FCC sait que la CENI – dans sa configuration actuelle – lui est acquise. La cour constitutionnelle, sans ou avec les juges récemment nommés mais contestés par le FCC, est problématique ».

D’où poursuit-il, si les élections générales devaient intervenir anticipativement, l’issue serait très incertaine pour les deux partenaires.

« Rivalisant d’initiatives, chaque partenaire a activé le levier diplomatique auprès des parrains du mariage. Aux USA, le pouvoir a changé de mains.
Tous ces éléments mis ensemble rendent l’équation congolaise complexe; à moins de relancer le deal, auquel cas les consultations n’auront servi à rien! », a-t-il conclu.
Quoiqu’il en soit, sauf si l’un de deux larrons bluffe, il y a risque de clash et le peuple souvent pris à témoin et au nom duquel chacun prétend hypocritement œuvrer pour sa cause, sera le plus grand perdant.

Rédaction

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : l’Alliance des nationalistes pour la démocratie et l’émergence du Congo »ANADEC » s’installe au Kasai central

Depuis l'avènement de la Démocratie en RDC, le nombre de partis politiques ne fait que s'accroître. Comme les...

Nouvellement créée par la stratège Députée Nationale Henriette Wamu, l’A2R enregistre déjà des nouvelles adhésions significatives

À peine créée, l'Alliance pour la Réforme de la République (A2R) - conduite des mains de maître par...

RDC : Identification et création d’un registre national de la population : Projet priorité des priorités de Gilbert Kankonde pour le bien des congolais

Le dernier recensement administratif de la population congolaise remonte à 1984. Depuis lors, beaucoup...

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : l’Alliance des nationalistes pour la démocratie et l’émergence du Congo »ANADEC » s’installe au Kasai central

Depuis l'avènement de la Démocratie en RDC, le nombre de partis politiques ne fait que s'accroître. Comme les...

Nouvellement créée par la stratège Députée Nationale Henriette Wamu, l’A2R enregistre déjà des nouvelles adhésions significatives

À peine créée, l'Alliance pour la Réforme de la République (A2R) - conduite des mains de maître par...

RDC : Identification et création d’un registre national de la population : Projet priorité des priorités de Gilbert Kankonde...

Le dernier recensement administratif de la population congolaise remonte à 1984. Depuis lors, beaucoup...

Sortie de crise en RDC : Jean-Pierre Lisanga Bonganga propose une tripartite Tshesekedi , Kabila et Fayulu

C'est à travers une déclaration rendue publique ce jeudi 26 novembre et dont une copie est parvenue à politiquerdc.net, que le Coordonateur...

Sortie de crise-RDC: vers l’ouverture, la cohabitation ou la coalition politique ? (tribune de Dr Jean-Jacques Mbungani

Les analystes politiques Rdcongolais sont pessimistes de l'issue des consultations politiques et sociales menées par le chef de l'État ces dernières semaines....

Nommé Inspecteur des Finances : Steve Kivwata, « Je compte ainsi apporter ma part dans la construction de la République...

Secrétaire général de Nouvel Elan et porte-parole de l'ancien premier ministre Adolphe Muzito, Steve Kivwata a été nommé inspecteur des finances parmi...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!