RDC : l’ANR devrait -elle encore détenir les paisibles citoyens congolais ?

Alors candidat à la présidentielle de décembre 2020, l’actuel chef de l’Etat congolais, Félix Antoine Tshisekedi – interviewé par Top Congo – s’est engagé sans nuance à fermer tous les cachots de l’ANR au lendemain de son investiture.

Son souci était de promouvoir les droits de l’homme après plusieurs années de gestion autocratique, pendant lesquelles le pays était trop mal côté en matière des droits de l’homme, notamment à la suite de recurrentes arrestations et détentions extrajudiciaires des paisibles citoyens. Pour mille fois rien, les congolais étaient jetés dans les différents milieux carcéraux, particulièrement les redoutables cachots des services des renseignements, d’où les plus chanceux sortaient comme de loques humaines!-

Près de deux ans après son accession au pouvoir, la promesse du président de la République tarde à se matérialiser sur le terrain. Il ne se passe pas une semaine ou mieux une journée pour que l’on parle d’un cas de violation des droits de l’homme.

L’arrestation de la musicienne Tshala Muana – un exemple parmi tant d’autres – ce lundi 16 novembre 2020 est une parfaite illustration de la détérioration de la situation des droits de l’homme en RDC.

Mamu nationale, comme l’appellent affectueusement ses fans et Tshala Muana pour les autres mélomanes, a passé de nombreuses heures d’interrogatoire ce jour au siège de l’agence nationale des renseignements à Gombe. Elle a été cuisinée, selon le jargon du milieu. Arrêtée dans l’avant-midi de ce lundi, l’artiste musicienne devrait se justifier au sujet du titre de sa chanson dénommée : « Ingratitude » largement publiée dans les réseaux sociaux. Cadre du Pprd, mamu nationale – la Star de la musique congolaise – pourrait passer sa première nuit de détention dans les cachots de l’ANR. Le morceau de sa chanson évoque particulièrement la trahison qui caractérise certains acteurs politiques de la RDC. Elle a néanmoins pris soin de n’avoir pas indexé les gens, elle n’a cité le nom de personne. Cependant, les commentaires vont dans tous les sens.

Mais pourquoi l’ANR en lieu et place du parquet ? Pourquoi détenir une chanteuse uniquement pour un titre de chanson qui n’a précisé le nom ni indexé personne ?

Difficile d’expliquer cette situation dans un pays où ses dirigeants prônent l’état de droit.

En attendant, l’état de droit semble encore loin de se matérialiser en RDC.

Rédaction

ARTICLES SIMILAIRES

Célébration de la journée de lutte contre le SIDA : Jean-Pierre Bemba Gombo appelle à la vigilance, mobilisation et sensibilisation de tous

C'est sous le thème "Solidarité mondiale et responsabilité partagée" que l'humanité entière a célébré ce mardi 1er décembre...

RDC : Sous la présidence de madame Marie Josée Bunsana, le Cartel des Femmes Politiques Leaders Actives a célébré son 5e anniversaire d’existence sur...

Ensemble elles ont voulu, ensemble elles ont pu travailler pour l'intérêt de la femme, de la jeune fille et de la république...

ARTICLES SIMILAIRES

Célébration de la journée de lutte contre le SIDA : Jean-Pierre Bemba Gombo appelle à la vigilance, mobilisation et...

C'est sous le thème "Solidarité mondiale et responsabilité partagée" que l'humanité entière a célébré ce mardi 1er décembre...

RDC : Sous la présidence de madame Marie Josée Bunsana, le Cartel des Femmes Politiques Leaders Actives a célébré...

Ensemble elles ont voulu, ensemble elles ont pu travailler pour l'intérêt de la femme, de la jeune fille et de la république...

Le petit conseil des députés nationaux du FCC, « vouloir acheter la conscience d’un élu légitime du peuple, c’est affaiblir...

Des divergences profondes sur la gouvernance du pays divisent toujours les coalisés au pouvoir. Depuis...

Arrêté ce samedi 28 novembre 2020 à Kinshasa, Barnabé Milingayo Wimana va passer sa première nuit à Makala

Le tribunal de paix de Kinshasa/Ngaliema siégeant dans la salle d'audience du tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe...

Assemblée nationale : la députée nationale Annie Mombunza (MLC) initie une proposition de loi portant principes fondamentaux relatifs à...

C'est en vertu des dispositions des articles 124 de la constitution et 141 du règlement intérieur de l'Assemblée nationale que l'élue de...

RDC : Suite à une mauvaise communication de Peter Kazadi, le Fcc décline l’invitation du chef de l’Etat

Depuis l'avènement des réseaux sociaux, les abus sont nombreux. Autorité au pouvoir ou citoyen Lambda, personne n'a plus besoin de recourir aux...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!