Assemblée nationale : Le bureau d’âge va accompagner le processus de vérification de la nouvelle majorité parlementaire

Comme initialement annoncée à travers la décision signée depuis le 28 décembre par le président du bureau d’âge, l’Assemblée nationale a ouvert sa session extraordinaire ordinaire ce mardi 5 janvier 2021.

Sous la conduite du président du bureau d’âge, Christophe Mboso Kodia Mpuanga, cette session examinera au total 4 matières.

Il s’agit de:

  • la poursuite de l’examen de la pétition contre un membre de l’ancien bureau, en l’occurrence le questeur-adjoint, qui a été évacué pour des soins appropriés à l’étranger, suite à la crise d’AVC,
  • l’élection et l’installation des membres du bureau définitif,
  • l’examen de quelques projets de loi de ratification dont les délais forts-clos sont imminents,
  • et enfin le contrôle parlementaire.

Dans son discours d’ouverture, le président du bureau d’âge a précisé que la présente session a été convoquée conformément aux articles 116 de la constitution et 65 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, sur base de l’arrêt de la cour constitutionnelle rendu depuis le 15 décembre dernier, en réponse à la requête initiée par son bureau afin d’avoir d’éclairage sur la situation inédite dont l’Assemblée nationale était confrontée après la destitution de la quasi-totalité de ses membres du bureau.

Christophe Mboso Kodia a ainsi félicité les députés nationaux pour leur maturité politique ayant permis l’atterrissage en douceur du processus enclenché depuis l’éviction du bureau Mabunda. Il espère encore que cette même ambiance de sérénité va les caractériser durant cette session.

Le bureau d’âge va accompagner le processus de vérification de la nouvelle majorité

La question était également attendue par l’opinion au regard, notamment de la réaction du Front Commun pour le Congo (FCC) qui s’oppose à la démarche tendant à identifier une nouvelle majorité parlementaire en cours de législature.

Et bien, le président du bureau d’âge a tenu à fixer les députés quant à ce.

Pour Christophe Mboso Kodia Mpuanga, le bureau d’âge va collaborer dans le processus de vérification de la nouvelle majorité à la suite de la nouvelle dynamique républicaine dénommée « union sacrée » , qui s’est créée à l’Assemblée nationale. Et de rassurer que tout va se passer dans la transparence.

« (…) suite à la rupture de la coalition FCC-CACH, et de l’émergence d’un nouveau courant républicain dénommé « Union sacrée de la République… le bureau d’âge s’engage à collaborer à cette vérification en toute équité pour la nouvelle configuration de l’Assemblée nationale », s’est exprimé le doyen d’âge.

Par ailleurs, le président du bureau d’âge, tout en évoquant les différentes mesures mises en place par son bureau dans le cadre de la deuxième vague de la pandémie de Coronavirus, fait savoir que son institution va soutenir le président de la République, le gouvernement et les forces armées dans le cadre de la traque des groupes armés qui sèment la désolation à l’Est du pays. A cet effet, une minute de silence a été observée en mémoire, non seulement des victimes des atrocités de l’est du pays et de la Covid-19, mais aussi en mémoire des députés nationaux René Isekemanga et Beaudouin Akoyo, décédés récemment .

Il faut signaler qu’à la lecture de la décision portant convocation de l’assemblée nationale en session extraordinaire, le député Didier Manara – président du groupe parlementaire PPRD – a tenté d’empêcher le rapporteur intérimaire du bureau d’âge de poursuivre la lecture du point relatif au contrôle parlementaire. Mais, malgré une brève interruption, la séance s’est poursuivie et clôturée.

Jean Médard LIWOSO

ARTICLES SIMILAIRES

Union Sacrée : Jean Marc Kabund étale son immaturité politique devant les transfuges FCC!

Comme s'il venait d'hériter du siège - encore chauffant - laissé par Kabila, Kabund se prend prend pour...

Voeux nouvel an 2021: le député provincial Eddy Iyeli Molangi salue la bonne collaboration des membres de sa fondation

C'est au cours de la cérémonie d'échange des vœux organisée ce samedi 16 janvier 2021, dans le quartier...

4 nouvelles adhésions à l’Alliance pour la Réforme de la République de la députée nationale Henriette Wamu

A peine créée, l'Alliance pour la Réforme de la République (A2R) ne fait qu'enregistrer des nouvelles adhésions des...

ARTICLES SIMILAIRES

Union Sacrée : Jean Marc Kabund étale son immaturité politique devant les transfuges FCC!

Comme s'il venait d'hériter du siège - encore chauffant - laissé par Kabila, Kabund se prend prend pour...

Voeux nouvel an 2021: le député provincial Eddy Iyeli Molangi salue la bonne collaboration des membres de sa fondation

C'est au cours de la cérémonie d'échange des vœux organisée ce samedi 16 janvier 2021, dans le quartier...

4 nouvelles adhésions à l’Alliance pour la Réforme de la République de la députée nationale Henriette Wamu

A peine créée, l'Alliance pour la Réforme de la République (A2R) ne fait qu'enregistrer des nouvelles adhésions des...

Discours du chef de l’Etat congolais du 6 décembre 2020(intégralité)

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT, A L’ISSUE DES CONSULTATIONS PRESIDENTIELLES DE NOVEMBRE 2020

Sauvons Le Navire Congo, Et sa cargaison ( Dr Jean-Jacques Mbungani)

Dans la perspective de la mise en place du bureau définitif de l’Assemblée nationale de la République Démocratique...

Catherine Nzuzi Wa Mbombo devient marraine de l’A2R que dirige la députée nationale Henriette Wamu

Soucieuse de faire rayonner sa plateforme politique créée dans le seul objectif de soutenir la vision du chef...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!