Kinshasa : le colonel Eddy Kapend et ses co-accusés dont Georges Leta ont quitté la prison centrale de Makala

L’un des premiers prisonniers emblématiques du régime sortant de Joseph Kabila, le colonel Eddy kapend, recouvre désormais sa liberté après 20 ans de détention. Sa libération est intervenue ce vendredi 8 janvier 2021 en exécution de la grâce présidentielle accordée par le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi depuis le 31 décembre dernier.
Eddy Kapend n’est pas le seul à avoir été accusé dans l’affaire de l’assassinat de Laurent Désiré Kabila et avoir bénéficié de la grâce présidentielle Ils sont nombreux à avoir recouvré la liberté ce jour. En plus de lui, 22 autres personnes condamnées dans la même affaire dont M. Georges Leta Mangasa, l’ancien Directeur général de l’agence nationale des renseignements (ANR), ont pu quitter la prison centrale de Makala.
La libération de tous ces prisonniers a été saluée par plus d’un congolais. Cependant, Eddy kapend a connu un acceuil particulier ponctué par le cortège de plusieurs personnes, membres de famille et sympathisants mobilisés devant la prison centrale de Makala. De là, son cortège a été conduit dans une liesse populaire jusqu’à sa résidence.

« Libre après 20 ans », « Sorti par la même porte », se sont entre autres les messages qu’on pouvait lire sur les effigies de l’ex Prisonnier Kapend. De quoi dire : « Merci Félix Tshisekedi ».

La libération du colonel Eddy Kapend avait toujours été considéré aux yeux de certains adversaires et détracteurs politiques du chef de l’Etat comme un défi majeur pour lequel Félix Antoine Tshisekedi ne s’hasardait pas d’accomplir au risque de s’attirer la colère de son prédécesseur et « ex allié, Joseph Kabila Kabange ».

Dans les réseaux sociaux, beaucoup de partisans du président de la République pensent que la libération de Eddy Kapend et de ses co-accusés devrait désormais convertir les incrédules qui doutent aveuglément de l’effectivité de l’alternance politique et du pouvoir de Félix Antoine Tshisekedi.

Réclamée plusieurs fois par les opposants et les défenseurs des droits de l’homme sous le régime Kabila, mais concrétisée par le président de la République, la remise en liberté du colonel Eddy Kapend et de ses compagnons reste un des actes de haute portée politique posé par Félix Antoine Tshisekedi. Ceci lui permet de gagner encore du crédit auprès de l’opinion publique.

Signalons que outre les condamnés de l’affaire Laurent Désiré Kabila, plusieurs dizaines d’autres prisonniers concernés par la mesure collective de la grâce présidentielle ont également été libérés.

Jean Médard LIWOSO

ARTICLES SIMILAIRES

Arrêt de la cour constitutionnelle : pour Me Jean K.Minga, « la haute juridiction manque de cohérence(…) »

De réactions commencent déjà à tomber au sujet du dernier arrêt rendu par la cour constitutionnelle en réponse...

Assemblée nationale : la cour constitutionnelle bloque la pétition des 140 députés FCC et autorise le bureau d’âge à procéder à une nouvelle indication...

Saisi par le président du bureau d'âge de l'Assemblée nationale par requête d'interprétation de l'article 101 de la...

Urgent :Jeanine Mabunda aurait – elle détourné les émoluments des 31 députés invalidés par la cour constitutionnelle ?

L'ancienne présidente de l'Assemblée nationale éjectée à la suite d'une pétition votée contre elle au mois de décembre...

ARTICLES SIMILAIRES

Arrêt de la cour constitutionnelle : pour Me Jean K.Minga, « la haute juridiction manque de cohérence(…) »

De réactions commencent déjà à tomber au sujet du dernier arrêt rendu par la cour constitutionnelle en réponse...

Assemblée nationale : la cour constitutionnelle bloque la pétition des 140 députés FCC et autorise le bureau d’âge à...

Saisi par le président du bureau d'âge de l'Assemblée nationale par requête d'interprétation de l'article 101 de la...

Urgent :Jeanine Mabunda aurait – elle détourné les émoluments des 31 députés invalidés par la cour constitutionnelle ?

L'ancienne présidente de l'Assemblée nationale éjectée à la suite d'une pétition votée contre elle au mois de décembre...

Assemblée nationale : Environ 140 députés nationaux fidèles à Joseph Kabila tentent une action contre le bureau d’âge

Trois pétitions ont été déposées ce lundi au bureau de l'Assemblée nationale via un huissier de justice. Initiées par un groupe de...

Dékabilisation institutionnelle: le départ du président du sénat plus qu’une évidence !

Petit pas après petit pas, le vent de l'Union sacrée de la nation souffle et déboulonne progressivement les ténors de l'ancien pouvoir...

« La cour pénale internationale est corrompue, politisée et incompétente » (Mike Pompeo)

Beaucoup d'observateurs indépendants ont toujours dénoncé les procédures judiciaires qui ont été enclenchées par la cour pénale internationale....
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!