Élévation de feu Étienne Tshisekedi en père de la démocratie : la présidente de l’A2R, Henriette Wamu consulte la veuve du défunt !

C’est une véritable bataille que la députée nationale et présidente de l’Alliance pour la Réforme de la République (A2R), Henriette Wamu Atamina est en train de mener afin feu Étienne Tshisekedi Wa Mulumba d’heureuse mémoire soit élevé au rang de père de la démocratie.

Petit à petit , l’élue de la Funa est en train de bénéficier du soutien de certains membres de la famille politique et biologie de l’illustre disparu.

Après avoir reçu le quitus de l’Union pour la démocratie et le progrès social à travers son Secrétaire Général, Augustin Kabuya, Henriette Wamu Atamina et toute l’équipe de son regroupement politique peuvent désormais compter sur l’accompagnement de la veuve du défunt, maman Marthe Tshisekedi.

Dans un entretien le lundi 22 février 2021 avec maman Marthe Tshisekedi, la députée nationale Henriette Wamu Atamina s’est félicitée de la réaction favorable de son interlocutrice.

Se confiant à politiquerdc.net, Henriette Wamu Atamina affirme avoir eu un échange fructueux avec maman Marthe Tshisekedi. Cette dernière lui a d’ailleurs fait une bonne proposition, celle de poursuivre les échanges avec les autres membres de la famille biologique de Tshisekedi en vue de recueillir leurs avis et considérations sur sa démarche.
Mais d’ores et déjà, maman Marthe Tshisekedi lui a promis tout son soutien.

Et Henriette Wamu Atamina d’indiquer : « Maman Marthe a bien accueilli notre proposition et nous a suggéré d’échanger avec d’autres membres de la famille entre autres un de ses fils. Elle a bien insisté qu’elle approuve l’initiative de voir son regretté époux être honoré comme père de la démocratie en RDC parce qu’ayant consacré sa vie politique au combat pour un état de droit en RDC ».

La présidente de l’Alliance pour la Réforme de la République , un regroupement créé pour soutenir le combat et la vision politique du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans le cadre de l’Union sacrée de la nation – est plus que déterminée à déposer sa proposition de loi dès l’ouverture de la prochaine session ordinaire de mars 2021 à l’Assemblée nationale. Voilà pourquoi, elle ne cesse de multiplier des contacts pour obtenir un maximum de soutien politique en faveur de son initiative parlementaire.

Jean Médard LIWOSO

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC