Campagne électorale – Sénat : Serein,le sénateur Valentin Gerengo promet un contrôle parlementaire de qualité

Initialement prévue pour le samedi, la première séance plénière consacrée à l’audition des messages de campagne a eu lieu ce dimanche 28 février 2021 dans la salle des conférences internationales du palais du peuple.

Pour ce premier jour, les sénateurs ont suivi attentivement les messages des candidats aux postes de Rapporteur adjoint, questeur et questeur adjoint. Au total 12 candidats se sont succédés tour à tour devant la tribune – sous la conduite du président du bureau d’âge – afin de convaincre leurs collègues sur les motivations de leurs ambitions respectives.

Chacun a promis ce qu’il compte faire une élu au poste visé. Les candidats ont également promis d’oeuvrer pour un travail de qualité au sein du prochain bureau. Entre temps, le siège du palais du peuple a connu une ambiance particulière en cette journée domicale.

Bien que l’enjeu soit éminemment politique et institutionnel, des militants et sympathisants des partis politiques se sont mobilisés massivement pour soutenir leurs candidats. Par ailleurs, le siège de la démocratie congolaise est depuis samedi soir arboré par des insignes de campagne électorale. Une visibilité pour attirer l’attention des électeurs.

Dans une interview à politiquerdc.net, le sénateur Valentin Gerengo – le candidat du MLC au poste de deuxième vice-président du sénat – visiblement confiant de l’issue heureuse du processus électoral, espère bien que sa candidature retiendra l’attention de ses pairs, lui qui a été parmi le petit noyau ayant orchestré l’écroulement du système Kabila au sénat, incarné par Thambwe Mwamba , l’ex président de la chambre des sages. Le candidat Valentin Gerengo entend ainsi mettre en exergue son expérience et sa compétence, déjà approuvées en tant que président de la commission technique Infrastructures, travaux publics et Reconstructions, pour un contrôle parlementaire de qualité, en faveur du peuple congolais. Lui et rivaux à la deuxième Vice-présidence , mais aussi les candidats président et Rapporteur livreront leurs messages de campagne au cours de la séance plénière de ce lundi 1 mars 2021.

L’enjeu de l’élection des nouveaux membres du bureau du sénat s’annonce donc déterminant au regard de l’absence du consensus autour des candidatures communes. Sur 17 candidats retenus pour les 6 postes sur les 7 que compte le bureau du sénat ( le premier vice-président ayant été épargné de la sanction ), 3 candidats vont disputer la deuxième Vice-présidence , 5 ont été retenus pour la questure, 3 pour le rapporteur adjoint, 3 autres pour le questeur adjoint , un candidat unique pour la présidence , en l’occurrence Modeste Bahati et un autre candidat unique pour le poste de Rapporteur.
L’élection est prévue le mardi 2 mars. Il faut noter que le sénateur James Bayukuta, l’un des 5 candidats au poste de questeur, s’est retiré de la course.

Rédaction

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC