RDC: Le Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila ne participera pas au gouvernement Sama Lukonde (Communiqué)

Depuis la nomination du nouveau premier ministre, les supputations se succèdent l’une après l’autre quant à la composition de l’équipe gouvernementale qui devra exécuter la vision du président de la République. À chaque occasion, on remarque que les composantes potentielles du nouvel exécutif national perdent ou gagnent alternativement un certain nombre de portefeuilles. C’est dans ce contexte particulier qu’une annonce vient de tomber ce jour du côté de la famille politique de l’ancien président Joseph Kabila.

Le Front Commun pour le Congo (FCC) a choisi formellement d’être dans l’opposition pour faire la résistance face au mépris de la constitution entrepris par la présidence de Félix Antoine Tshisekedi.

« (…)Gardien des acquis démocratiques et d’une transition pacifique légués aux
congolais de toutes tendances, le FCC ne participera donc pas au gouvernement du Premier Ministre Sama Lukonde », fait-on savoir dans un communiqué publié ce jeudi à Kinshasa.

Pour les fidèles de Joseph Kabila, « depuis septembre 2020, nous avons assisté à un déni systématique de la
Constitution, des lois et des reglèments qui régissent la gouvernance de notre pays, mettant à mal des institutions régulièrement et
démocratiquement établies. Face à cette dangereuse dérive, le Front Commun pour le Congo ( FCC en sigle) a donné à plusieurs reprises sa position officielle, dénonçant et désapprouvant formellement ce mode d’exercice du pouvoir, cet ancrage dans l’illégalité et ce mépris manifeste à l’égard de la Constitution de la République massivement adoptée en 2006 par toute la nation, ne correspondant ni à ses principes, ni a ses valeurs », peut-on lire dans le communiqué du Front Commun pour le Congo signé par le président de la cellule de Crise, Raymond Tshibanda.

Face à « ces multiples dérapages » de l’institution Président de la République, le FCC a donc décidé de ne pas participer au gouvernement de Sama Lukonde qui se fait attendre jusqu’à présent, et dont l’attente est devenue interminablement pénible pour le congolais lambda, suspendu à cet ultime espoir.

Alain St. Bwembia

RDC, FCC, Sama Lukonde, Raymond Tshibanda

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC