RDC- CENI: Enfin, l’audit!

La question de l’audit de la Commission Électorale Nationale Indépendante était sur toutes les lèvres des congolais. Plusieurs organisations politiques et de la société civile avaient fait de l’audit de la CENI un préalable aux nécessaires réformes en matière électorale. C’est une question épineuse pour l’ancien regime. Cette préoccupation a conduit à la formation de l’Union Sacrée de la Nation autour du trio Félix Antoine Tshisekedi-Jean Pierre Bemba- Moïse Katumbi.

Ce 9 avril 2021, le président de la CENI – le tristement célèbre Corneille Nangaa – sera devant la représentation nationale pour présenter son rapport général sur le processus électoral couvrant la période de 2012 à 2019. L’annonce a été faite dans la soirée à l’issue de sa rencontre avec le Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso.

« Comme nous le savons, la session parlementaire a été ouverte le 15 mars dernier, et un débat républicain est en cours en rapport avec les réformes électorales et le quatrième cycle électoral qui va nous conduire aux élections de 2023. Ce débat républicain mérite que la CENI vienne donner des éléments à la représentation nationale. Et parmi ces éléments, il y a entre autres l’audition du rapport général des élections ou mieux du processus qui part de 2012 à 2019. Mais aussi la formulation des recommandations en termes de perspectives pour les réformes électorales qui se préparent », a déclaré le président de la CENI en fin mandat, et de poursuivre :
« Nous avons retenu donc la date du 9 avril prochain. La CENI devra présenter son rapport général à l’Assemblée Nationale,conformément à l’article 28 de la loi organique de la CENI ».

Le rendez-vous est donc pris pour ce 9 Avril et le train des réformes électorales est donc en marche. Ce rendez-vous permettrait aux congolais de cerner les vrais contours sur le déroulement de l’ensemble du processus électoral passé.

Alain St. Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC