Kinshasa : l’honorable Henriette Wamu Atamina honore la mémoire de l’artiste congolais Josky Kiambukuta

C’est sous une pluie battante que l’élue de la Funa, la députée nationale Henriette Wamu Atamina s’est rendue dans la commune de Kasavubu, plus précisément sur l’avenue Popokabaka, pour assister la famille de l’artiste chanteur et compositeur Josky Kiambukuta qui a rendu l’âme depuis le 7 mars dernier à la Clinique Ngaliema de suite d’une maladie, laissant derrière un riche répertoire pour les fans de la rumba congolaise.

Sur place, l’honorable Henriette Wamu Atamina a consolé la veuve Kiambukuta , ses enfants, ainsi que toute la famille éplorée. Cette disparition qui a endeuillé le monde musical en général et les mélomanes de la rumba congolaise en particulier.

Dans le registre de condoléances ouvert pour la circonstance, Henriette Wamu a salué la mémoire de l’auteur- compositeur des chansons Chandra de Chade , Baby, Maby , Séré – séré , Alita Tshamala. Pour elle, Josky Kiambukati vivra à travers ses oeuvres qui jusqu’aujourdhui continuent à bouger ses fans, même celles des années 90.
« (…) Vos mélopées d’amour et de mélancolie resteront à jamais gravées dans nos cœurs. Un artiste ne meurt jamais. Il reste vivant à travers ses œuvres qui sont éternelles », a-t-elle écrit.

Le fils aîné de l’illustre disparu, Made Kiambukuta s’est dit heureux de la visite de la coordination de l’Alliance pour la Réforme de la République. Henriette Wamu a débarqué dans leur parcelle familiale – sous une pluie – pour rendre ses derniers hommages à ce baobab de la musique congolaise. Icône et patrimoine national au regard de ses oeuvres musicales, Josky Kiambukati devrait donc bénéficier des obsèques dignes de son rang. Et c’est d’ailleurs, le souhait de sa famille. Made Kiambukati a profité de la visite de Henriette Wamu pour lancer un vibrant appel à l’endroit des autorités compétentes afin d’honorer la mémoire de son père. Josky Kiambukati a non seulement défendu le drapeau national en RDC, mais aussi à l’étranger .

Il sied de noter que juste après les hommages rendus a l’artiste musicien, Henriette Wamu s’est dirigée par la suite sur l’avenue Ikelemba, toujours dans la commune de Kasavubu pour consoler le Directeur Général de Radio – Télé catholique, Hugues Kibawa qui avait perdu sa mère Rose Kilombo Mungeya,qui a été portée en terre depuis le 31 mars à 69 ans.

Rédaction

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC