Assemblée nationale : Me Fabrice Pelende invite les députés à investir le gouvernement Sama Lukonde

Président de l’association « Jeunesse Avenir MLC », Fabrice Pelende, était l’invité ce mardi du magazine « Rendez-vous des Auditeurs ».
C’était sur CCTV qu’il a fait sa lecture de quelques sujets brûlants d’actualité politique en RDC.

A la tête d’une structure spécialisée du parti cher au Chairman du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo, Fabrice Pelende n’a pas manqué de tordre le coup à la campagne de diabolisation contre le MLC depuis que ce parti a rejoint l’union Sacrée de la Nation.
« Si le MLC a adhéré à l’Union Sacrée, c’est parce que le Président Félix Tshisekedi a posé l’acte que nous attendions de lui, à savoir, rompre avec le dictateur Joseph Kabila et sortir de la coalition avec le FCC. C’est pourquoi notre parti a levé l’option de participer au deboulonnement de la Kabilie pour instaurer une nouvelle gouvernance dans le pays », a déclaré Fabrice Pelende.

Concernant les rumeurs selon lesquelles certains députés nationaux qualifiés de « révolutionnaires » s’apprêteraient à saboter l’investiture du premier Gouvernement de l’USN piloté par le Premier ministre Sama Lukonde, le Président de Jeunesse Avenir MLC s’inscrit en faux contre une telle démarche.

« Pour moi, il faut appeler les députés de mécontents ou aigris et pas des révolutionnaires. J’ai du mal à comprendre pourquoi veulent-ils entrer au gouvernement alors que le peuple les a élus pour élaborer les lois, contrôler l’exécutif et défendre ses intérêts à l’Assemblée nationale.
Que veulent-ils, qu’on mettent de côté tous ceux qui sont au gouvernement Sama Lukonde et que, eux, viennent les remplacer ? Est-ce qu’il y aura de la place pour caser tous ces députés demandeurs de postes ministériels? », se demande Fabrice Pelende qui exhorte ces élus d’être des vrais patriotes en facilitant l’investiture du gouvernement de la République au lieu de mener un combat d’arrière-garde pour des intérêts personnels.

« Ce qui est fait est fait, la vie continue. Que les députés facilitent l’investiture du gouvernement parce que le peuple souffre.
Va-t-on bloquer le pays parce que l’on veut devenir ministre alors qu’en tant que député, vous êtes socialement à l’aise par rapport à d’autres compatriotes qui sont sans emploi », s’est-il encore interrogé.

Quant à la campagne de vaccination anti-Covid-19, le numéro un de Jeunesse Avenir MLC se dit être prêt à recevoir le vaccin contre cette pandémie du siècle à condition que « les autorités donnent l’exemple comme l’ont fait certains Chefs d’État africains à l’instar du Rwandais Paul Kagame et son épouse ».

Rappelons que le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a déposé le programme de son gouvernement, ce mardi 20 avril 2021 auprès du bureau de l’Assemblée nationale. Sa présentation pourrait intervenir le vendredi prochain, d’après le rapporteur de l’Assemblée nationale, le député national Joseph Lembi Libula.

Jean Romance Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC