Kinshasa : Messe de requiem en mémoire de HT.Lokondo à l’occasion du 40ème jour de sa disparition

Décédé le 10 mars dernier en Afrique du Sud, c’est ce samedi, 24 Avril 2021 que les membres de famille, amis et connaissances se sont retrouvés en la Paroisse Notre Dame de Fatima, dans la commune de la Gombe, pour rendre grâce à Dieu à l’occasion du 40eme jour de la mort de Henri Thomas Lokondo Yoka.

Une célébration eucharistique marquée par la présence de quelques notables du Grand Équateur , notamment les sénateurs José Makila, José Endundo et Édouard Mokolo Wa Mpombo.
Tout a commencé par une brève biographie de l’illustre disparu présentée par son frère, Socrate Wina Lokondo.

« (…)dans son parcours professionnel et politique, Henri Thomas Lokondo est passé de l’ombre, comme agent de service des renseignements, à la lumière comme Ministre et parlementaire.
Dans sa vie, HTL était guidé par sa conscience. Il n’a jamais eu un double langage : son oui demeurait oui et son non demeurait non. C’était un homme de principe qui avait le courage de ses idées, à travers son franc-parler », a témoigné Socrate Lokondo.

Et pour sa part, Mgr Ernest a, dans son homélie, circonscrit le sens de cette célébration eucharistique.

« Le 10 mars 2021, le séjour sur terre de notre frère HT.Lokondo avait pris fin. 40 jours après, progressivement nos cœurs s’apaisent.
Au-delà de la personne de Henri Thomas Lokondo Yoka, ce sont les valeurs qu’il a incarnées qui ont fait sa grandeur. Autrement dit, ce sont les valeurs humaines, sociales et spirituelles qui font une grande dame ou un grand monsieur, tandis que les antivaleurs une petite dame ou un petit monsieur, quelque soit son rang social.
Heureux les hommes et les femmes qui défendent les valeurs, car ils feront toujours la différence en toute circonstance et leur mémoire perdurera de génération en génération », a dit l’officiant du jour.

Et l’officiant du jour de conclure son homélie en ces termes:
« Aujourd’hui, c’est le 40eme jour du rappel à Dieu d’un grand homme politique qui, en termes des valeurs, demeurera à jamais une référence pour les générations entières ».
Et c’est avec un mot de remerciement de la famille Lokondo adressé à tous ceux qui de loin ou de près les ont assisté depuis l’annonce de la mauvaise nouvelle que s’est terminée cette célébration religieuse en mêmoire de feu élu de la ville de Mbandaka.

« La seule consolation pour ma famille, c’est de vous voir si nombreux à nos côtés depuis l’annonce de cette mauvaise nouvelle. C’est la preuve que celui dont nous sommes venus honorer la mémoire était un homme de bien, un homme du peuple », a lancé l’un des fils du défunt.

Jean Romance Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC