RDC : le ministre de la Santé Publique, Dr Jean-Jacques Mbungani declare la fin de l’épidémie d’Ebola dans le nord-Kivu

Avant la déclaration solennelle de la fin de l’épidémie, devant la presse par le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda, la cérémonie de ce jour a commencé par la projection d’un témoignage d’une survivante de la maladie à virus Ebola dans le territoire de Béni au Nord-Kivi. Dans sa déclaration, le patron de la santé Publique, Hygiène et Prévention a souligné et apprécié à sa juste valeur le travail abattu par les professionnels de santé impliqués dans la riposte avant d’arriver à ce résultat.

« En ce lundi 03 mai 2021, je suis heureux de déclarer solennellement la fin de la
douzième épidémie de la maladie à virus Ebola dans la province du Nord-Kivu »,a
déclaré le Ministre de la Santé, Hygiène et Prévention le Dr Jean-Jacques
MBUNGANI.

Le Ministre de la santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques
MBUNGANI a souligné que cette douzième épidémie de la maladie à virus Ebola est
survenue environ huit mois après la dixième épidémie constatée dans la province
du Nord-Kivu, du 1er août 2018 au 24 juin 2020.

Il a aussi remercié particulièrement la division provinciale de la santé du Nord-Kivu,
les experts du niveau national ainsi leurs équipes qui ont œuvré sans relâche pour
l’obtention de ces résultats sans oublier l’engagement du Gouverneur, les relais
communautaires ainsi que les cadres nationaux et provinciaux, qui ont donné de
leur savoir et engagement pour venir à bout de cette épidémie parfois au risque de
leur vie.

La riposte à cette épidémie de la maladie à virtus Ebola a une fois de plus bénéficié
d’une attention particulière du chef de l’Etat, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO,
a fait savoir le Ministre Jean-Jacques MBUNGANI.

Avant de conclure, le Ministre de la Santé a déclaré que, la République Démocratique
du Congo continue à faire face à l’épidémie de la Covid-19. Ainsi, pour vaincre ce fléau,
la population congolaise est conviée à respecter scrupuleusement les gestes barrières
édictées par les autorités Politico-sanitaires. Dans le même élan, le Ministre de la
Santé encourage la campagne de vaccination qui a commencé le 19 avril 2021 à
Kinshasa.
Il faut rappeler que la province du Nord-Kivu est plus particulièrement dans les quatre zones de santé, à savoir : BIENA, BUTEMBO, KATUA et MUSIENENE, ont
été affecté avec un total de 12 cas, dont 6 décès soit une létalité de 50% et 6
survivants.

Rédaction

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC