Face à Ngobila et Compagnies, Mike Mukebayi reçoit un soutien de taille de Moïse Katumbi

Il n’est pas facile d’être à la place de Mike Mukebayi ces derniers temps. Depuis qu’il a initié une question orale avec débat contre le gouverneur de la ville de Kinshasa pour qu’il vienne se justifier devant la plénière de l’organe délibérant sur sa gestion de la capitale, l’élu de la commune de Lingwala fait l’objet des représailles de tout genre. Non seulement son initiative de contrôle parlementaire semble être étouffée par le Bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Mike Mukebayi Nkoso est poursuivi en justice par le gouverneur Gentiny Ngobila et ses collaborateurs qui l’accusent, notamment d’avoir « tenu des propos injurieux et menaçants » à leur endroit.

Et pourtant, c’est Mike Mukebayi qui avait en premier saisi la justice contre ses détracteurs pour un message téléphonique qui a fuité sur les réseaux sociaux faisant état d’une certaine corruption que ce député provincial serait en train de négocier contre le retrait de sa question orale avec débat.
Et pour neutraliser Mike Mukebayi, un collectif d’ONG et de mouvements citoyens a été mis à contribution, à travers un mémorandum déposé le vendredi, 28 mai dernier auprès du Président de l’APK, Godé Mpoyi, lui exigeant la levée des immunités parlementaires de l’élu de Lingwala. pour « des faits graves et propos injurieux » à l’égard de l’autorité urbaine, Gentiny Ngobila.
Et face à ce rouleau compresseur qui se déploie pour le mettre hors du champ politique , Mike Mukebayi n’est pas seul. Il vient de bénéficier d’un soutien de taille du Chef de sa famille politique, en l’occurrence Moïse Katumbi Chapwe.

C’était à l’issue de la conférence de presse que le Président de Ensemble pour la République a tenu ce dimanche, 30 mai à Lubumbashi, Chef-lieu de la province du Haut-Katanga, qu’ils ont eu un tête à tête de près d’une heure, dans la résidence du Chairman.
Pour les analystes politiques, en bon chef de famille, le Président Moïse Katumbi ne pouvait que soutenir un de ses lieutenants qui ne cesse de mouiller le maillot pour faire entendre la voix de son parti sur l’échiquier politique congolais. Et Mike Mukebayi n’est donc pas seulement soutenu par le chef de sa famille politique, mais aussi par les militants et cadres de Ensemble pour la République et même de l’Union Sacrée pour la Nation. Le weekend dernier, quelques militants de l’UDPS ont marché à Kinshasa pour réclamer le départ du Gouverneur Gentiny Ngobila qu’ils accusent de léthargie et d’obstacle au développement de la capitale congolaise.

Jean Romance Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC