Scandale des cartes Visa Infinity: Gekoko Mulumba saisit le Procureur Général près la Cour de Cassation

Des réactions d’indignation continuent de tomber à propos des cartes VISA allègrement mises à la disposition d’une trentaine de jouisseurs à la charge du trésor public.
Autant la pratique est insupportable par l’opinion publique autant elle est condamnable par certains acteurs politiques au nombre desquels Gecoco Mulumba.

Ce dernier s’active – depuis l’éclatement de ce scandaleux dossier mettant en cause un certain nombre de personnalités de l’ancien régime – pour que les responsables répondent de leur forfaiture. Le détournement des deniers publics est devenu un sport national, mais recourir à des cartes bancaires Visa – mensuellement créditées de 50.000$ – et attribuées à certains individus qui en disposaient à leur guise lors de leurs voyages à l’étranger, c’est inedit dans l’histoire de notre pays.

Ainsi, joignant sa voix à ce concert d’indignation, le député Provincial de Kinshasa, Gérard Mulumba Kongolo Wa Kongolo, alliance GEKOKO, est allé jusqu’à saisir le Procureur Général près la cour de cassation, via une correspondance datée du
5 juin dernier, pour dénoncer des « actes susceptibles d’être qualifiés de détournement de deniers publics ».
Tout en rappelant la lettre du Ministre des Finances, à la suite d’un rapport de l’IGF, demandant au Gouverneur de la Banque Centrale du Congo de désactiver les cartes de crédit servant à une consommation sans limite de l’argent de l’État par certaines anciennes autorités, l’élu de Limete prie le Procureur Général près la Cour de Cassation d’ouvrir « une enquête de nature à fixer le peuple congolais sur les éléments ci-dessous :

  • Qui sont les bénéficiaires desdites cartes ?
  • Depuis combien de temps ces retraits dans la caisse de l’État ont-ils été opérés?
  • quelle la profondeur du trou financier creusé au compte Général du Trésor ?
  • Cet argent soutiré de la caisse de l’État, a-t-il servi aux intérêts des services publics ou à des fins personnelles et égoïstes ?
  • Dans quelle mesure le Gouverneur de la Banque est-il impliqué ?
    Et toujours dans la même correspondance, Gérard Mulumba souhaite que le Procureur Général exige au Gouverneur de la Banque Centrale les relevés bancaires détaillés relatifs à l’utilisation de ces cartes Visa Infinity qui défrayent la chronique ces derniers temps.

La question à se poser est de savoir si les membres du gouvernement actuel et d’autres institutions continuent de jouir de ces avantages nullement couverts par une loi?

Jean Romance Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC