Sud-Kivu : Le député National Gracien IRACAN alerte le gouvernement sur les conséquences humanitaires dramatiques des affrontements armés à Fizi

Bien qu’en dehors de la zone concernée par l’état de siège décrété par le Chef de l’État, la Province du Sud-Kivu fait face à l’insécurité persistante et préoccupante.


Ainsi, dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue à politiquerdc.net, le député National, Gracien Iracan de Saint-Nicolas, élu de Bunia en Ituri, à travers son Réseau National de Soutien aux Actions Parlementaires Responsables, se dit très préoccupé par la situation de plus en plus chaotique dans la province du Sud-Kivu et particulièrement dans le territoire de Fizi.

« Depuis plus de dix jours, la population est en errance dans le groupement Basimunyaka, secteur de Lulenge à Fizi, suite aux affrontements armés dans la région. Le village Bijombo est dans une situation humanitaire catastrophique suite à la présence de quelques 7.000 déplacés et des troupeaux de bétails », a-t-il renseigné.


Par ailleurs, Gracien Iracan alerte que « depuis quatre jours, la ville de Baraka vit dans la panique.En effet, les habitants signalent la présence des rebelles burundais, accompagnés de groupes armés locaux, à Bibokoboko, agglomération située à 19 kilomètres du Chef-lieu du territoire de Fizi »
Pour faire face à cette situation humanitaire préoccupante, le député national de l’Union Sacrée, Gracien Iracan et son Réseau National de Soutien aux Actions Parlementaires Responsables appellent le Gouvernement de la République à « assurer la sécurité de personnes civiles et de leurs biens, mais aussi à répondre au besoin qui devient une urgence absolue », a-t-il plaidé.


La balle se trouve donc dans le camp Gouvernemental qui est tenu à trouver urgemment des solutions idoines pour soulager un tant soit peu la population de cette partie du pays. Et ce, pour ne pas donner l’impression à l’honorable Iracan et à son réseau qu’ils auront prêché dans le désert.

JR.MOKOLO

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC