Prêchant par l’exemple, le Ministre Jean-Jacques Mbungani et la Vice-Ministre Véronique Kilumba reçoivent leur deuxième et dernière dose de vaccin anti-covid19

Après avoir été vaccinés pour la première contre le Covid-19 le 1er juillet dernier, le ministre de la Santé, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani et la Vice-ministre, Véronique Kilumba, se sont rendus le vendredi, 03 septembre 2021 à la Clinique Ngaliema où ils ont reçu leur deuxième et dernière dose du vaccin Astrazenecca.


Pour le numéro Jean-Jacques Mbungani, il était logique qu’ils reviennent huit semaines après pour prendre cette deuxième dose. C’est ce qu’il a indiqué à la presse, après la séance de vaccination.

« Nous avons pris la décision, Madame la Vice-ministre et moi-même, de prendre aujourd’hui notre deuxième dose du vaccin Astrazenecca. Il vous souviendra que nous avons été vaccinés le 1er juillet, pour la première dose. Il était normal que, huit semaines après, nous venions prendre la deuxième dose.
C’est toujours dans le cadre de la sensibilisation pour la vaccination contre la pandémie Covid-19 que nous sommes venus ici nous faire vacciner pour la deuxième fois », a déclaré le Docteur Jean-Jacques Mbungani Mbanda.

C’était également une occasion pour le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention de rappeler l’importance de cet acte qui s’inscrit dans le cadre de la campagne de vaccination, qui a été relancée depuis le 17 août dernier, après la réception de 51.840 doses du vaccin AstraZeneca par le Gouvernement congolais.

« (…) Madame la Vice-ministre de la Santé et moi-même, nous nous sommes donné cet élan d’exemple pour motiver la population à se faire vacciner. Nous n’avons pas d’autre choix que d’adopter la vaccination comme un élément de la riposte contre la pandémie Covid-19. Voilà la raison de notre passage ici à la Clinique Ngaliema », a conclu Jean-Jacques Mbungani.

JR.Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC