Député National élu de Yakoma, Dédé KODORO pour la mise en place d’une commission d’enquête sur les fonds collectés via la taxe RAM et leur utilisation par le ministère des PTNTIC

La taxe sur le Registre des Appareils Mobiles (RAM) a fait l’objet d’un débat houleux et passionné à l’Assemblée nationale. La quasi-totalité de députés nationaux sont restés sur leur soif après l’intervention du ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba, lors de la séance plénière du mercredi 29 septembre 2021 au Palais du peuple.


C’est ainsi que le député national, élu du territoire de Yakoma, dans le Nord-Ubangi, Dede Kodoro, a lors de son intervention, recommandé la suppression sans une autre forme de procès de cette taxe de la discorde.

« L’exposé du ministre m’a ébahi. Je me suis posé la question si le ministre se croyait dans un auditoire où il n’ y avait que des primairiens qui ne connaissaient pas l’arythmetique. Mais, je me suis dit qu’il ne faut pas entrer peut-être en profondeur. Je vais juste faire une et une seule recommandation, à savoir, le retrait pur et simple de cette taxe ou impôt dont je ne connais pas bien la nature », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, le député national Dede Kodoro a insisté sur la mise en place d’une commission d’enquête pour connaître le montant exact collecté par les services du ministère des Postes, Téléphones et Nouvelles technologies de l’information et de la Communication ainsi l’affectation des fonds ainsi collectés.

 » (…) parce que les chiffres que le ministre avance ici nous laissent croire qu’il y a anguille sous roche, il faut une commission pour connaître ce qu’il a réellement perçu et comment il a affecté ces fonds. Il s’agit des fonds publics. Notre population crie jour et nuit qu’on est en train de l’escroquer… Si on a perçu un franc, deux francs, il faut réinvestir dans les projets pour lesquels cette population peut récupérer sa part », a-t-il suggéré.

JR.Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC