Marche du bloc patriotique : Voici le gros mensonge du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila

Dans sa dernière intervention en rapport avec la marche du bloc patriotique prévue ce samedi 13 novembre 2021, le gouverneur de Kinshasa, faute de trouver des arguments valables pour dissuader l’opinion de s’associer à l’initiative, est allé puiser dans le registre des inexactitudes.
En substance, il a affirmé que les leaders de ce pays exposent la vie des enfants des tiers dans les manifestations alors que les leurs restent à l’abri
. Et pourtant, les congolais savent bien qu’il y a peu, dans cette ville de Kinshasa, des leaders politiques ont pu marcher avec les membres de leurs familles pour une cause générale.

C’est le cas de l’ancien vice-président de la République et président national du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo , en communion parfaite avec la population, avait organisé une mobilisation historique qui avait provoqué le déferlement de la population à travers les grandes artères de la capitale le 13 juillet 2020 contre l’entérinement de Rossard Malonda à la tête de la CENI. À l’occasion, il était entouré de son épouse, de ses enfants, ses frères et sœurs ainsi que des cousins, etc; pour défendre la cause générale. Les images sont disponibles sur les réseaux sociaux pour mettre à nu les contre-vérités de l’autorité urbaine.

Ce n’est pas tout. En son absence, le 26 mai 2016, la secrétaire générale du MLC, Mme Ève Bazaiba – l’actuelle VPM à l’environnement avait également marché avec son époux, ses enfants, ses frères, etc. Elle avait reçu à l’occasion une balle dans la jambe.

Ainsi, dire qu’aucun leader politique n’a marché en compagnie des membres de sa famille, à l’exception de feu Étienne Tshisekedi d’heureuse mémoire, c’est un énorme mensonge de la part de Ngobila. Évitons le fanatisme, la flatterie et le mensonge, conseille un observateur de la société.

Signalons que les leaders sociopolitiques regroupés au sein des forces sociales et politiques ont organisé une marche pacifique ce samedi 13 novembre 2021 afin de réclamer, notamment la dépolitisation de la CENI. Le bloc Kabila, Fayulu, Muzutu et les membres de quelques structures des églises catholique et protestante se sont retrouvés dans la rue ; ils doivent se joindre tous au stade Tata Raphaël sur l’avenue Sendwe, dans la commune de Kalamu.

Aristote Mutombo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC