Insécurité en Ituri : Le Député Gratien Iracan recadre le professeur Ntumba Luaba pour avoir mis en cause les ituriens

Le 10 Novembre dernier, le professeur Alphonse Ntumba Luaba, Coordonnateur du panel d’appui au Président Félix-Antoine Tshisekedi à l’Union Africaine, mettait en cause les ituriens dans l’insécurité qui sévit dans cette province. Alphonse Ntumba Luaba avait déclaré : « les problèmes sécuritaires de l’Ituri doivent être résolus d’abord par les Ituriens eux-mêmes ».

C’était à l’issue de ses consultations avec les différentes couches de la population et dont l’objectif était d’explorer des pistes et solutions pour le retour de la paix en Ituri.

Une prise de position qui n’a pas laissé indifférent le Député national Gratien Iracan de Saint-Nicolas. Dans un communiqué publié ce dimanche 14 novembre 2021 et dont une copie est parvenue à politiquerdc.net, cet élu de la ville de Bunia rappelle au Professeur Ntumba Luaba qu’il « devrait d’abord accéder au rapport officiel sur l’évaluation de trois mois de l’état de siège par la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale, document transmis au Gouvernement, pour comprendre en ce jour les difficultés de l’État congolais à faire face à l’actuelle barbarie et criminalité organisée dont les habitants de l’Est de la République sont victimes, avant de faire ce genre de déclaration ».

Pour ce Parlementaire membre de Ensemble pour la République de Moïse Katumbi Chapwe, « Ntumba Luaba est complètement perdu dans une conclusion hâtive, liée au fanatisme politique,mais surtout à un aveu d’échec à proposer des voies de sortie comme pistes de solution face au massacre et instabilité de l’Est », s’est-il insurgé.

Et Gratien Iracan de poursuivre : « Au moment opportun, les responsabilités seront établies. Les congolais de l’Est ne peuvent accepter indéfiniment de souffrir des affres de ces hostilités qui leur sont imposées injustement par ceux qui cherchent leur propre intérêt. Leur malheur ne devrait pas faire le bonheur des autres. Un jour toutes les vérités seront connues », a-t-il soutenu.

JR Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC