Équateur : le ministre de développement rural appelé à clarifier la question d’Entretien des routes de dessertes agricoles

Le député Faustin Boika adresse une question orale avec débat au ministre du développement rural en rapport aux routes de dessertes agricoles dans la province de l’Equateur, chiffres à l’appui:

423.588.212, 88 CDF soit 211.794,10644 USD telle est la somme débloquée par le Gouvernement Central de la République Démocratique du Congo pour l’entretien de ces routes. Ce montant devrait servir à l’entretien de 1.126 km, à raison de 238 km pour le territoire de Bikoro, 145 km pour Basankusu, 232 km pour le territoire de Bolomba, 248km pour Ingende, 217 km pour Lukolela et 47 km pour Bomongo.

Jusqu’à ce jour, les députés nationaux issus cette province ont constaté l’absence totale du moindre début d’exécution des travaux à travers la province. C’est ainsi qu’en vertu des prérogatives constitutionnelles lui dévolues, l’élu de Bikoro, le MLC Faustin Boika Mohoke, a introduit au bureau de l’Assemblée Nationale une question orale avec débat à l’intention du ministre du développement rural.

L’argent débloqué par l’État n’est pas allé au compte de la province de l’Equateur, ce qui explique que rien n’a été entrepris dans le sens prévu par l’État.
Le ministre du développement rural devra s’expliquer, après programmation bien sûr de cette question orale avec débat à la chambre basse du parlement.

Alain St. Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC