EPST: Tony Mwaba met en place une Commission de suivi et exécution de la Campagne « Pas une école sans bancs »

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi, a mis en place une Commission chargé de suivi et d’exécution de la campagne nationale « Pas une école sans bancs ». L’objectif de cette campagne est de répondre aux besoins des établissements scolaires en déficit de bancs, afin d’améliorer les conditions d’études des élèves.

Il faut noter que cette démarche est une réponse positive au constat amer fait par le numéro un de l’EPST lors des visites qu’il a effectuées dans certaines écoles de la Rdc. En effet, le ministre Tony Mwaba a remarqué le manque de bancs dans les salles de classe, avec comme conséquence un nombre important d’élèves qui étudient à même le sol.

Et pour y remédier, le Ministre de l’EPST a urgemment mobilisé les ressources nécessaires, à travers le Fonds de Promotion de l’Éducation Nationale (FPEN), pour la fabrication des bancs à offrir à tous les établissements scolaires nécessiteux. D’où, il a initié une mission d’identification de cette catégorie d’écoles, dont le rapport lui a fourni les éléments d’information qui vont faciliter le travail de la Commission de suivi et d’exécution de la campagne « Pas une école sans bancs ».

Pour rappel, cette campagne a été lancée par le Ministre Tony Mwaba à Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï-Oriental, lors du lancement officiellement l’année scolaire 2021-2022.

Au stade actuel, 600 bancs ont déjà été remis aux écoles de Mbuji-Mayi. À Kinshasa, le Camp Kokolo a bénéficié de 400 bancs, 300 dans la commune de Kisenso, 400 à Ngaba et
544 dans la ville de Lubumbashi, dans le Haut-Katanga.

Au terme de cette opération, 13.000 bancs seront remis aux différentes écoles sur l’ensemble du territoire national.

JR MOKOLO

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES