Politique

Élection des Gouverneurs : Eve Bazaiba compte imprimer la touche de bonne gouvernance pour redorer l’image de la Tshopo

« Enfin la Tshopo à l’heure du décollage », c’est l’intitulé du programme d’action de la candidate gouverneur – madame Eve Bazaiba Masudi.

Députée nationale réélue dans le territoire de Basoko, Eve Bazaiba Masudi s’est présentée devant ses électeurs , ce lundi 8 avril 2019 en vraie connaisseure de la province pour y avoir sillonné dans tous les territoires.

Avec un programme bien chiffré, la Dada de la Tshopo, compte désormais imprimer la touche de bonne gouvernance pour redorer l’image de sa province d’origine.

Ainsi, les principaux axes de son programme s’articulent , notamment sur le désenclavement de la province par la construction des routes pour relier tous les territoires au chef-lieu de la province qui est la ville de Kisangani , avec l’objectif de créer au moins une route par territoire, doter chaque territoire d’outils de production agricole pour la mécanisation de celle-ci.

Elle entend  distribuer des semences et autres intrants agricoles à au moins 300 ménages (agriculteurs) par territoire . Sur l’axe santé, Eve Bazaiba Masudi envisage la construction d’au moins d’un centre hospitalier par territoire et la réhabilitation de l’hôpital général de référence de la ville de Kisangani. Elle compte aussi mettre fin à la prise en charge des enseignants par les parents avec le système de « prime » et rendre effective la gratuité de l’enseignement primaire sur toute l’étendue de la province de la Tshopo.

Par ailleurs, Eve Bazaiba Masudi promet dans son programme, la construction d’un nouveau siège de l’Assemblée provinciale , un nouveau siège pour le gouvernorat et un nouveau stade de football. Elle compte également moderniser la voirie urbaine de la ville et construire des logements sociaux dans tous les territoires en remplacement des constructions archaïques héritées des colons belges.

Très applaudie par députés provinciaux, Eve Bazaiba Masudi, affectueusement appelée « dame de fer » ne s’est pas limitée à faire des annonces sans projection du budget.

Seule la candidate gouverneur du MLC prévoit de mobilier 800 mille dollars américains par mois en termes des recettes pour l’exercice 2019 , contrairement à l’actuel gouvernement provincial qui en mobilise 374 mille avec beaucoup de détournements ,apprend-on des sources locales.

Elle compte mobiliser 1million de dollars en 2020 et tripler la mobilisation en 2021 , soit 3 millions de dollars par mois afin de résoudre tant soit peu les problèmes auxquels est confrontée la province de la Tshopo.

Candidate numéro 11 , Eve Bazaiba Masudi a exhorté les députés provinciaux de la Tshopo à opérer un choix judicieux pouvant assurer un lendemain meilleur à l’ensemble de la population de leur juridiction administrative.

Secrétaire générale du MLC, présidente de la ligue des femmes pour les élections et ancienne présidente de la grande commission socio-culturelle à l’Assemblée nationale et au sénat pour ne citer que ces quelques postes de responsabilité, Eve Bazaiba Masudi dispose d’un bagage expérientiel de la chose publique et d’un carnet d’adresses garni pouvant lui permettre de booster très rapidement le développement tant attendu dans la province de la Tshopo. Son courage légendaire, son esprit managérial et son puissant réseau diplomatique la placent en très bonne position pour relever les défis du développement dans la Tshopo.

L’unique femme dans la course au gouvernorat de cette province, Eve Bazaiba Masudi incarne des valeurs intrinsèques qui pourraient aider la Tshopo à décoller rapidement vers l’émergence, pensent certains observateurs congolais.

Jean Médard LIWOSO

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 234
    Partages