Politique

Élections-RDC :Eve Bazaiba appelle la communauté internationale à ne pas oublier le peuple congolais

Le peuple congolais vit dans un épais brouillard depuis que les autorités du pays ont décidé – après les élections chaotiques de dimanche 30 décembre dernier – de couper internet et tous les réseaux de communication, isolant ainsi le pays du reste du monde.

Cette entrave renforce la méfiance du peuple vis-à-vis du pouvoir et de la CENI à publier les résultats conformes au verdict des urnes.

En effet, la coupure d’Internet plonge spécialement l’opposition dans une situation fort inquiétante dans la mesure ou les résultats recueillis peu avant l’interruption des réseaux sociaux, lui offrait une avance très confortable.

Dans une interview accordée à politiquerdc.net ce mardi 1er janvier 2019 depuis Basoko – dans la province de la Tshopo – où elle séjourne, Éve Bazaiba, Secrétaire Générale du MLC et porte-parole de la coalition Lamuka, estime que la coupure d’Internet rentre dans une série de stratégies montée par le pouvoir de Kinshasa et destinée à opérer le hold-up électoral. Cette victoire du peuple, dit-elle, est le résultat de la mobilisation citoyenne à travers toute l’étendue du pays pour le changement, incarné incontestablement par Martin Fayulu, le candidat commun de l’opposition.

La députée nationale de la Tshopo invite par conséquent, le peuple congolais à la vigilance tout azimut, autant qu’elle appelle la communauté internationale de ne pas abandonner ce  peuple , résolument décidé à se débarrasser du régime en place.

Aussi , lance -t-elle un message au régime, de savoir que la défaite est une chose et le déshonneur est une autre. « Il ne faut donc  pas ajouter le déshonneur à la défaite », pense Eve Bazaiba.

Rédaction

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 138
    Partages