Société

Kinshasa : malgré les quelques mesures d’ordre sécuritaire, la mauvaise conduite des taxis occasionne énormément d’accidents dans la capitale

Taxis et taxis-bus de la ville de Kinshasa désormais à une couleur unique (couleur jaune). La décision prise par l’hôtel de ville de Kinshasa il y a peu, est en exécution depuis quelques jours dans la capitale.

Objectif apprend-on , lutter notamment contre la criminalité orchestrée depuis quelques mois dans la capitale congolaise par des bandits non autrement identifiés.

La décision de l’hôtel de ville semble d’application dans la mesure où beaucoup de propriétaires des taxis et taxis-bus se sont vus dans l’obligation de repeindre leurs véhicules au risque de subir la rigueur de la loi.

Pour ce faire, des barrières surveillées par les éléments de la police sont érigées un peu partout sur les grandes artères de Kinshasa. Des barrières qui viennent d’ailleurs aggraver la situation des amboutellages dans la ville.
Mais simplement voilà qu’en dépit de ces dispositions d’ordre sécuritaire, certains des conducteurs sont loins de changer des habitudes.

Beaucoup parmi ces derniers , parfois mal formés dans une ville dépourvue d’une bonne politique adéquate de sécurité routière, provoquent des accidents graves et parfois mortels des paisibles citoyens dans la capitale.

C’est en tout, le cas de le souligner avec cet accident de circulation qui s’est produit tard dans la nuit de ce dimanche à lundi sur l’avenue kalembelembe, plus précisément devant ce bâtiment de l’ISIPA, dans la commune de linwala ( photo en illustration).

Selon les témoignages recueillis sur place, un taximain visiblement ivre, roulant à vive allure, sans respect semble-t-il de sa trajectoire a fini par percuter deux motos-taxis, communément appelées Wewa sur la chaussée.

Dieu merci, sur place, il n’y a eu aucune perte en vies humaines. Cependant, les deux conducteurs de Wewa et leurs passagers se sont grièvement blessés.

Un jeune garçon qui était debout devant le bâtiment de l’ISIPA s’en est sorti avec une fracture à sa jambe gauche. Une de deux motos totalement endommagée,le taxi déformé,et son chauffeur a disparu dans la nature.

Les 5 blessés ont été transportés dans un centre de santé dans le quartier, ont fait savoir les témoins à politiquerdc.net.

Quelques minutes après,la police est descendue sur le lieu du drame en vue, notamment d’enquêter sur cet accident. La conduite des chauffeurs de taxis, taxis-bus et Wewa reste un véritable défi à relever dans la ville de Kinshasa.

Kapinga Kabuya

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 16
    Partages