Politique

Message des vœux : Dr J.J Mbungani, »ce 30 Décembre est déjà palpitant et inquiétant(…) »

Les festivités de fin d’année constituent , non seulement un moment de réjouissance populaire, mais aussi et surtout une occasion que beaucoup d’acteurs politiques en profitent pour passer certains messages en rapport avec la situation politique de leurs pays respectifs. Et, le Docteur Jean-Jacques Mbungani n’a pas voulu déroger à la règle.

En effet , à travers un message parvenu à la rédaction de politiquerdc.net ,ce mercredi 26 Décembre 2018, ce haut cadre du MLC de Jean-Pierre Bemba, estime que la date du 30 Décembre est palpitante et en même temps inquiétante au regard de l’enjeu politique qui se pointe à l’horizon en RDC.

Ci-dessous l’intégralité du message des vœux du Docteur Jean-Jacques Mbungani.

Message des vœux de nouvel an 2018

Qu’il me soit permis en ce temps de fêtes de fin d’année 2018 qui s’étend jusqu’à l’Épiphanie , de souhaiter en mon nom personnel et au nom des nombreux patriotes congolais qui croient au changement , une bonne et heureuse année 2019 à toutes les filles et tous les fils de la République Démocratique du Congo.

Mes vœux pour cette fête de Lumière s’adressent aussi à vous tous, amis de notre cher pays, qui vit une atmosphère électrique en cette période cruciale pour son avenir.

Le Congo est la résultante d’une bataille sans relâche d’un petit groupe de congolais dont bon nombre, nous ont quitté depuis et sont ensevelis sous nos terres ou ailleurs avec l’espoir que le pays allait décoller et être l’icône du continent Africain.

Tous ces pères fondateurs étaient mus par plusieurs ambitions dont la plus noble est sans aucun doute , la démocratisation de ce pays bateau.Où en sommes nous aujourd’hui ?

Cette interrogation a tout son sens à quelques jours de la tenue des élections en RDC qui consacrera l’alternance politique tant souhaitée par l’ensemble de notre peuple.

Ce 30 Décembre est déjà palpitant et en même temps inquiétant vu l’enjeu électoral qui pointe à l’horizon et l’ imbroglio qui vient d’être planté par la CENI à travers le nouveau calendrier publié par la CENI concernant le report partiel des élections dans quelques villes et territoires du pays porte vraisemblablement les germes de grandes difficultés de ce processus électoral.

Le jour de la Nativité a précédé une campagne présidentielle sans précédent avec l’ascension impressionnante du candidat commun de l’opposition, l’honorable Martin Fayulu Madidi.

Que Dieu bénisse la RDC.

Dr Jean-jacques Mbungani
Homme de science
Consul Général Honoraire

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 37
    Partages