RDC : après son meeting dont la réussite a largement dépassé les attentes, JP Bemba passera sa première nuit ce dimanche à la résidence familiale !

Jean-Pierre Bemba Gombo réaffirme sa volonté de poursuivre son combat politique pour la démocratie et l’établissement d’un  état de droit en République Démocratique du Congo.

Le président national du MLC l’a dit au cours de son meeting de ce dimanche 23 juin , au Terrain Sainté- Thérèse de N’djili, après une procession partie de l’aéroport international de N’djili, sous l’escorte d’une marée humaine.

Dans son message du jour,Jean-Pierre Bemba, s’est abstenu de citer nommément les dirigeants de ce pays, mais il a encouragé la population congolaise à prendre ses responsabilités, en se levant pour appuyer le combat de Lamuka, résolument décidée à défendre les intérêts du plus grand nombre.
Pour lui, Lamuka est  déterminée  à défendre les intérêts du peuple congolais en vue *d’un* véritable changement en RDC. Jean-Pierre Bemba Gombo a aussi rappelé les raisons qui l’avaient poussé à prendre les armes en 1998.

” Nous avons pris les armes pour l’établissement de la démocratie et d’un état de droit en RDC. Notre lutte armée avait été stoppée après les accords de Lusaka et de Sun City où nous nous étions mis d’accord pour que désormais l’accession au pouvoir passe par *La voix des urnes. Mais hélas, vous avez été témoins qu’à chaque fois, la volonté populaire a été piétinée.* Les résultats des élections présidentielles de 2006, 2011 et 2018 ont été dévoyés. Je ne voudrais pas y revenir, sinon je tiens à vous réaffirmer ici que mon engagement pour le combat de la démocratie reste intact”, a laissé entendre Jean – Pierre Bemba Gombo.

L’ancien vice-président de la République  est revenu aussi sur les acquis de la démocratie et de la bonne gouvernance, notamment en ce qui concerne la sécurité et le social du peuple, mais aussi à l’intégrité du pays.

Tout en rappelant son implication personnelle pour la  réconciliation entre les communautés Hema et Lendu , Jean-Pierre Bemba a invité  ses frères et sœurs des communautés sus-évoquées de ne pas céder à la manipulation des gens qui veulent les opposer, *pour les intérêts étrangers aux groupes.

Le président national du MLC a aussi annoncé une réunion de concertation avec ses pairs de Lamuka dans la perspective de planifier les différentes actions pacifiques destinées à la défense des droits des congolais.
D’ores et déjà, il a invité ses compatriotes à se mobiliser massivement pour le meeting du 30 juin prochain.

Jean-Pierre Bemba Gombo a également battu en brèche toutes les  accusations farfelues développées par  certains acteurs politiques *qui s’amusent à imputer les sentiments imaginaires* aux leaders de Lamuka.

C’est un faux débat , selon Jean-Pierre Bemba Gombo qui ne reconnaît pas en son frère Martin Fayulu et lui-même la culture du tribalisme.

“Il suffit de considérer que depuis la création du MLC , tous les secrétaires généraux du parti  ne sont pas de ma province d’origine. Bien plus, ma femme est du Kasai. Est-ce que je peux être moi même contre mes beaux- frères ? Tel que je le connais  depuis 30 à 40 ans, Martin Fayulu n’est pas habité par  l’esprit du tribalisme”, a – t – il lancé, sous les ovations du public – mobilisé en million dans ce Terrain – le plus grand de la capitale.

Bien avant, le chairman du MLC avait invité l’assistance à observer une minute de silence en mémoire de tous ses compatriotes assassinés durant son absence au pays, sans oublier ceux qui ont perdu la vie par l’absence des soins. Il a en outre félicité les Kinois pour leur mobilisation grandiose.

Jean-Pierre Bemba devra – sauf changement de dernière minute – tenir un point de presse d’ici le 30 juin prochain, afin de répondre à certaines questions spécifiques d’actualité en RDC.

Signalons que Jean – Pierre Bemba est arrivé à la résidence familiale – celle dont l’accès lui a été refusé lors de son premier retour au pays après dix ans – située sur l’avenue Pumbu, dans la commune de la Gombe, vers 19 heures 30 minutes, sous une forte escorte  policière.

Son cortège pris le boulevard Poids – Lourds en passant par le boulevard du 30 juin, car le passage par le boulevard Lumumba lui a été interdit au niveau de Limete.

Signalons que le cortège du président national du MLC , mieux lui , alors marchant à pied avec ses partisans a été attaqué à deux reprises visiblement  une stratégie montée pour disperser les militants en liece. Et cela,  sous le regard impuissant de la police déployée le long du boulevard Lumbumba.

Le président a été obligé de reprendre sa jeet afin de poursuivre son trajet toujours sous une ambiance de chaleur.

Le bilan encore provisoire fait état d’un policier tué par une balle tirée par un des officiers au niveau du quartier Bitabe , dans la commune de masina , un journaliste de CCTV blessé à l’oreille droite et plusieurs autres blessés.

Qui a dit que l’état de droit était établi en RDC?

Jean Médard LIWOSO

Article précédent

Arrivée de JP Bemba : Eve Bazaiba dénonce les intimidations de la police contre les militants du MLC et de Lamuka

Article suivant

RDC : quand certains Kinois tentent d’influencer JP Bemba à reprendre les armes

mattis commodo risus Lorem sed dictum