Actualités

RDC : l’opposition parlementaire vient de saisir le conseil d’État pour contester l’élection des membres du bureau définitif

À la suite de son refus de prendre part au processus électoral – jugé vicieux – des membres du bureau du bureau définitif de l’Assemblée nationale, l’opposition parlementaire vient d’annoncer avoir saisi le conseil d’État ce mercredi 24 avril 2019. Une requête en annulation a été introduite par procédure de référé administratif en vue d’éviter que la violation de la loi entreprise – par ce vote – ne porte de préjudices  graves difficilement réparables au fonctionnement du bureau de l’Assemblée nationale.

Dans une déclaration rendue publique ce mardi 24 avril au Palais du peuple, les élus de l’opposition trouvent anormale la décision de la plénière attribuant injustement 6 postes du bureau définitif à la majorité contre un seul réservé à l’opposition, celui du rapporteur-adjoint. C’est du moins l’objet de la dénonciation de l’opposition, laquelle apprécie mal également le calendrier publié par le bureau provisoire portant sur l’élection du bureau définitif.

Les députés de l’opposition comptent par ailleurs entreprendre dans les tout prochains jours une démarche identique auprès des instances interparlementaires continentales et internationales.

Signée par Christophe  Lutundula  du g7 et   Jacques Djoli du MLC- respectivement chef de la délégation et rapporteur de de l’opposition parlementaire – cette déclaration réitère également le refus catégorique de tous les élus de ce groupe, de servir de caution à la consécration, en RDC, d’une démocratie de pacotille contre laquelle le peuple congolais a lutté, au prix de son sang!

Pour elle, dans une démocratie constitutionnelle,on n’a pas « juridiquement tort parce qu’on est politiquement minoritaire ».

Il faut souligner que seul le député Fabrice Puela de la dynamique de l’opposition (opposition parlementaire) a pris part à la séance plénière de ce mercredi 24 avril – consacrée à l’élection des 6 membres du bureau définitif. Une élection qui ressemble à un plébiscite des candidats uniques investis par la coalition Fcc-Cach. Seul le poste de rapporteur adjoint reste vacant !

Jean Médard LIWOSO

Vous avez aimé ? Partagez !