RDC : Martin Fayulu regagne Kinshasa avant fin avril pour déclencher l’effectivité de la « résistance pacifique »

Après une enrichissante tournée euro-americaine, le président Martin Fayulu Madidi est attendu au pays d’ici le 25 avril 2019.

D’après une source proche de la coordination Lamuka ville-province de Kinshasa, le retour de Martin Fayulu, sera marqué d’un meeting populaire et historique à Kinshasa.

Déjà des préparatifs vont bon train pour la réussite de cet événement, nous confie-t-on.

« (…) Une fois de retour au pays, le président élu de la République Démocratique du Congo, va faire la restitution de sa tournée à la population Kinoise. Ce sera également l’occasion de présenter les structures de Lamuka et leurs animateurs pour déclencher l’effectivité de la résistance citoyenne par des actions pacifiques à travers le pays », s’est confié sous le couvert de l’anonymat une source proche de la coordination Lamuka Kinshasa.

Actuellement en séjour en France, Martin Fayulu est attendu sauf changement de dernière minute, ce samedi 13 avril 2019 à Londres.

Entre temps, les experts de Lamuka sont à pied d’œuvre à Bruxelles , en Belgique pour la finalisation des structures de la coalition conformément à sa nouvelle vision.

La transformation de Lamuka d’une plateforme électorale en coalition politique se veut déterminante en ce moment où une bonne partie de l’opinion publique congolaise reste hostile au régime de Kinshasa. Jean-Pierre Bemba Gombo, Moïse Katumbi, Adolphe Muzito, Martin Fayulu, Freddy Matungulu où encore Antipas Mbwisa Nyamwisi auront donc à démonter leur capacité de renverser la vapeur face à un pouvoir en quête de la légitimité nationale et internationale pour sa consolidation.

Lire aussi :  Assemblée nationale : le député Lokondo va initier sa motion de censure contre Tshibala.

Lamuka qui bénéficie encore d’une adhésion populaire des congolais, devra ainsi mouiller son maillot pour apporter des réponses pragmatiques à l’opinion acquise à sa cause.

Rédaction

Article précédent

Kinshasa : Me Georges Kapiamba dénonce le déguerpissement irrégulier de la famille de José Makila

Article suivant

Kinshasa : Christian Boulu, « l’opinion doit faire la différence entre Eddy Iyeli-homme – d’affaires et Eddy Iyeli – homme politique »