RDC : sauf imprévu, la dépouille mortelle d’Étienne Tshisekedi sera rapatriée le 30 mai à Kinshasa

Plus de deux ans après son décès, Étienne Tshisekedi n’a toujours pas retrouvé sa dernière demeure. Sa dépouille traîne encore dans une morgue bruxelloise. De tractations en tractations, la date du rapatriement semble cette fois-ci se préciser.

Décédé le 1er février 2017 dans un hôpital de la capitale belge, le sphinx de Limete – mieux son corps – sera enfin ramené en RDC, sauf imprévu le 30 mai prochain.

D’après une source proche de la famille qui s’est confiée à politiquerdc.net sous le sceau de l’anonymat, la dépouille de Tshisekedi wa Mulumba sera exposée, une fois arrivée à Kinshasa, au Stade des martyrs de Pentecôte, lieu choisi pour lui rendre les honneurs dignes de son rang par la Nation congolaise.

C’est dans cette optique qu’une réunion d’harmonisation du programme s’est tenue ce jour au ministère des sports. Jean-Pierre Lisanga Bonganga a conféré, pour l’occasion, avec la famille du défunt sur les détails de la cérémonie funéraire.

À en croire une source du ministère du sport, la date du rapatriement du corps du défunt père de l’actuel président de la République a été arrêtée en tenant compte de l’évolution des travaux du mausolée érigé pour servir de dernière demeure à Ya Tshitshi.

Quant au Stade des martyrs, le choix se justifie pour contenir toutes les couches sociales de venir pleurer le regretté Baobab, mais également d’honorer sa mémoire.

Espérons que les clivages politiques actuels seront mis au frigo le temps de ce deuil.

Dossier à suivre !

Jml/Rédaction

Article précédent

Sénat : 9 sénateurs frappés de l’incompatibilité des mandats ont été remplacés par leurs suppléants ce mardi 14 mai

Article suivant

RDC : 22e anniversaire de la prise de pouvoir par l’AFDL, Félix Tshisekedi se fera représenter par le premier ministre?

ut ipsum Curabitur tristique consequat. Sed accumsan