Société

Rdc : victime de la répression policière, le cas Dorcas Makaya interpelle

Dorcas Makaya, c’est l’une  des victimes  de la répression  sanglante de la marche pacifique des  laïcs catholiques, décrétée le 31 décembre dernier  en Rdc.

Sa  photo circule  depuis  quelques jours sur les réseaux sociaux  visiblement  à la grande indifférence du gouvernement  de la République.

Élève  de la  6e année  secondaire de l’école Sainte Famille située au quartier righini dans la commune  de Lemba, cette demoiselle dont  la famille est bien  connue  notamment par les habitants   de l’avenue  Epulu à Lemba Terminus  a été  victime d’une balle réelle lui tirée par  les forces de l’ordre alors qu’elle était  debout  devant  la parcelle  de ses  parents.

la balle lui a percé de l’oreille gauche pour sortir par la bouche arrachant ainsi ses dents.

Actuellement sous  urgences  aux  cliniques universitaires  de  l’université de Kinshasa, Dorcas  Makaya  est  dans une situation qui nécessite des gros  moyens   financiers pouvant  contribuer au rétablissement  de sa santé.

Contactée par  politiquerdc.net  ce dimanche  7 janvier, mademoiselle Merveille Makaya, soeur aînée de la  victime  qui confirme  cette information, déplore cependant, la  manière dont  certaines personnes  semblent  en profiter  pour  salir l’image de la famille dans les réseaux sociaux.

La  famille Makaya  reste disposée à recevoir l’appui de toute personne, mais en même  exhorte les  uns et les autres à ne pas en abuser s’est -elle  confiée à  votre média en ligne.

 

Kapinga  Wetu.

Vous avez aimé ? Partagez !