Politique

Législatives nationales :le MLC et le MS vont composer des groupes parlementaires avec leurs alliés

Après la publication des résultats provisoires des législatives nationales, une nette tendance se dégage au sujet de la composition de la  nouvelle Assemblée nationale de cette troisième législature de la quatrième République.

Avec ses 355 députés , le FCC sera éclaté au moins, à 10 groupes parlementaires,  contre au moins 3 de la principale coalition de l’opposition-Lamuka et un groupe pour le cash.

Le règlement intérieur de la dernière Assemblée  nationale fixait la composition d’un groupe parlementaire  au moins  à  25 députés nationaux.

Au stade actuel, seuls  le PPRD peut former un groupe parlementaire avec ses 55 députés nationaux et l’udps/Tshisekedi pourrait également disposer d’un groupe autonome avec ses 31 députés s’il le désire.

Alors qu’il faudrait par exemple 3 députés de plus au MLC pour totaliser le minimum de 25 députés pour disposer de son groupe parlementaire, 3 également pour permettre au MS d’avoir son groupe. L’unc devra chercher au moins 10 députés s’il tient à garder  un peu son autonomie de décision  avec l’udps à l’Assemblée nationale.

Rédaction

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 61
    Partages