Société

Programme électoral : le MLC allouera 1,5 Milliard de $ pour révolutionner les NTIC en RDC

Nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Depuis l’indépendance à ce jours, les ressentis de l’investissement de l’État Congolais pour le développement des nouvelles technologies de l’information reste d’impact faible.

Avec l’accroissement des télécommunications en Afrique, des capitaux étrangers via des entreprises privées ont transformés le monde de la communication (Voice, texte,Data, E-Banking,etc) en RDC, reléguant l’État au rôle de régulateur.

Faute des moyens conséquents pour le contrôle, l’État éprouve des limites sur la maitrise des flux de communications et des redevances dues à ces différents trafics des données de communication.

Pour l’essentiel, la connectivité en RDC est assurée par des stations terrestres de télécommunication par satellite et des antennes satellitaires VSAT.

Cela coûte cher et les tarifs qui tournent entre 3000 et 5500 USD le Mbps par mois revient couteux à l’utilisateur final après télédistribution par les opérateurs et les applications sont lentes : une requête sur une page Web peut prendre jusqu’à 18 secondes. C’est ainsi que plusieurs pays d’Afrique (Kenya, Afrique du Sud, Sénégal,Rwanda, ..) ont optés pour la technologie avec Fibre optique qui offre des possibilités de transfert de flux de communication plus importante, plus rapidement et à des prix entre 500 et 1000 USD par Mbps par mois.

En RDC, les travaux de pose de fibre optique ont été lancés, le point d’atterrage de la connexion a été inauguré mais à ce réseau n’est en grande partie toujours pas opérationnel, d’une part les charges de réalisation de ce projet s’accrues alors que d’autres parts le déploiement de ce réseau continu.

Conscient du fait que la réussite des nouvelles technologies de l’information et de la communication est un facteur important pour le développement et que ces services doivent être rendus le plus accessible que possible à la population le MLC s’emploiera à :

– déployer de manière effective des réseaux de nouvelles générations capables de supporter des grands flux de données

– finaliser la construction du back-bone national et le rendre entièrement opérationnel ;

– utiliser de manière conséquente les ressources de communications et les infrastructures mises en place ;

– créer un cadre règlementaire qui garantisse la rentabilité des investissements et la qualité des services ;

– renforcer le cadre de régulation afin de maitriser les flux des données entrant et sortant ;

– relier les postes frontaliers par un système informatisé pour la gestion sécuritaire de nos frontières

– valoriser des nouveaux services de télé-communications .

Le Gouvernement du MLC allouera 1.5 Milliards USD à :

– la finalisation et au lancement effectif du back-bone national,

– la sécurisation informatisée des frontières de la RDC

– la lutte contre la fraude dans les communications entrant en RDC

– la mise en place d’un Gateway unique d’interconnexion.

Programme  électoral-MLC, extrait choisi par politiquerdc.net

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 18
    Partages