Politique

RDC : au pouvoir, le gouvernement du MLC investira 100.000 logements sociaux dans 5 ans pour 1,5 milliards de $

Infrastructures sociales

Les infrastructures en République Démocratique du Congo répondent aux besoins sociaux de la population, destinées aux activités scolaires, médicales,sportives et de logement.
Aujourd’hui les infrastructures scolaires,médicales et sportives existantes en RD Congo affichent une dégradation accentuée voire, souvent, sont précarisées.

De plus, le rapport entre le nombre d’infrastructures sociales et l’accroissement exponentiel de la population montre une insuffisance chronique de moyens.

Enfin, souvent, le personnel médical ne dispose plus des équipements indispensables à l’établissement des diagnostics et doit faire appel aux dons pour la réalisation de soins ainsi qu’aux services des ONG dans des régions exposées aux conflits ou délaissées par l’État.

Cette situation ne demeure pas sans conséquences fâcheuses car elle est à la base de la détérioration de la texture sociale du pays.

Pour s’en convaincre, il suffit de relever à titre d’exemple l’explosion du taux de la criminalité urbaine.
Depuis un certain nombre d’années, l’État n’a plus construit de logements pour la population, ainsi, les problèmes de logements dans les grandes agglomérations du pays n’a fait qu’empirer au fil des années.

Dans le but d’étayer nos propos,en 1950, alors que la ville de Kinshasa ne comptait que quelques centaine de milliers d’habitants, le problème des logements sociaux se posaient déjà. C’est dans ce cadre que des nouvelles cités ont ainsi été construites, des communes telles que Kasa-Vubu, Lemba, Matete, et bien d’autres.

Alors qu’en 1960, Kinshasa comptait moins d’un million d’habitants, aujourd’hui cette mégapole en compte plus de 10 millions.

Cette situation a rendu le problème des logements à Kinshasa insoutenable pour les populations locales.C’est pour toutes ces raisons que le MLC propose la construction 100 000 logements sociaux en dehors ainsi que dans les plus grandes agglomérations du pays,des villes ou il y a eu les plus grandes exodes rurales, telles que Goma, Kisangani,Lubumbashi etc, tout ceci afin de désengorger celles-ci.

Ce projet d’urbanisation pourrait également permettre la création de milliers d’emplois. Le gouvernement recherchera des partenaires privés afin de stimuler les logements sociaux, il exigera également des logements sociaux lors de projets immobiliers.

Le Gouvernement du MLC investira la construction de 100.000 logements sociaux dans cinq ans pour 1,5 Milliards USD.

La construction de ces logements s’effectuera dans les grandes villes et accompagnera le développement des bassins d’emplois dans le cadre d’une politique d’aménagement du territoire.

Le prix de revient d’un appartement neuf dans le secteur locatif social est en moyenne de 900 USD par m², et de 25.000USD par logement.

Programme électoral du MLC, extrait choisi par politiquerdc.net.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 21
    Partages