• août 17, 2019

Breaking News :

RDC : Lamuka désapprouve et prend une fois de plus ses distances avec le démon du « tribalisme »

La coalition Lamuka s’est dit indignée par le comportement de quelques éléments inconnus qui se sont illustrés par des propos invitant à la haine tribale en marge de son meeting organisé le samedi 2 février dernier à la place Sainte-Thérèse , dans la commune de N’djili.

Dans un communiqué publié ce mardi 5 février 2019 et signé par le coordonnateur provincial de ladite coalition pour la ville de Kinshasa, Fidèle Babala Wandu, rappelle aux uns et aux autres qu’au-delà de sa volonté républicaine et inaliénable de faire triompher la vérité des urnes, Lamuka œuvre aussi pour l’érection d’un Congo fort ,uni et prospère.

De ce fait, lit-on dans le communiqué, la coalition Lamuka ne peut aucunement cautionner des propos ou attitudes visant à saper « l’unité nationale » en véhiculant des propos « haineux »envers quelques groupes ethniques.

Ainsi, la coalition chère à Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Adolphe Muzito, Martin Fayulu et Freddy Matungulu , réitère son engagement de préserver , au-delà de son combat légitime, l’unité des congolais au demeurant, très visible dans la mosaïque des tribus équitablement représentées dans chacune de ses structures, précise-t-on , dans le communiqué.

Au lendemain de son meeting du samedi dernier, la coalition Lamuka avait été accusée par certains cadres et partisans de cash, plateforme électorale qui avait soutenu la candidature de l’actuel président de la république ,Félix Tshisekedi, d’avoir entrenu délibérément un groupe de ses militants pour s’attaquer contre la tribu Luba.

Une vidéo de quelques personnes assimilées aux militants de Lamuka a été largement relayée en ce sens, dans les réseaux sociaux.

Rappelons lors de son meeting, Martin Fayulu Madidi avait publiquement condamné le tribalisme, estimant que le Congo doit toujours garder son unité, malgré le combat politique.

Rédaction

Article précédent

Élection des gouverneurs : Eve Bazaiba dans la bataille pour la province de la Tshopo

Article suivant

Élections-RDC : Bienvenue SETI candidat favori au gouvernorat du Nord-Ubangi !

dictum elit. et, dolor. felis Nullam id Lorem diam consectetur sem,