Actualités

RDC : Martin Fayulu appelle ses partisans à la mobilisation générale contre le hold-up électoral de la CENI

La proclamation des résultats des élections du 30 Décembre dernier et particulièrement le scrutin présidentiel par la CENI suscite de vague de contestations qui ont déjà endeuillé certaines familles dans quelques villes de la RDC .

Ce vendredi 11 janvier, c’est autour de Martin Fayulu – le candidat de Lamuka – pressenti d’être le véritable vainqueur de l’élection présidentielle, de hausser le ton.

Devant des milliers de ses partisans réunis au siège du MLC Kinshasa, Mafa a lancé un message clair de résistance et de mobilisation au peuple congolais contre ce qu’il a qualifié de hold-up électoral, orchestré par la CENI en faveur d’un candidat pourtant battu, selon les chiffres publiés ce jour, en rapport scrutin du 30 décembre dernier.

S’inspirant des saintes écritures, Martin Fayulu appelle plutôt ses concitoyens à se lever et à rester mobilisés pour exiger rien que la vérité des urnes.

« (…), je demande à chacun de vous de rester mobilisé pour réclamer votre victoire…. » a-t-il lancé, sous l’ovation de ses partisans, résolument décidés à passer à l’action, ainsi qu’en témoignaient leurs réactions, très hostiles au pouvoir sortant, accusé d’être l’auteur de cette montagne de mensonges dont la CENI n’est que le ventriloque.

Martin Fayulu exige ainsi le récomptage de tous les PV , bureau par bureau, devant témoins et observateurs pour faire éclater la vraie vérité des urnes.

Pour Adolphe Muzito, l’un des leaders de Lamuka, « le vrai combat vient de commencer… »
Intervenant dans le journal Afrique de TV 5 Monde, le jeudi 10 janvier dernier, Jean-Pierre Bemba Gombo avait déjà appelé au recomptage des PV des résultats des élections. Toutefois, le président national du MLC avait émis une certaine réserve sur la crédibilité de la cour constitutionnelle dont lui-même garde de très mauvais souvenirs. Une cour qui avait dernièrement invalidé sa candidature à la présidentielle, sur ordre du pouvoir de Kinshasa.

Après la matinée politique, les partisans de Martin Fayulu ont tenu à lui faire cortège jusqu’à son domicile à la Gombe, mais ils ont été dispersés à coups de gaz lacrymogènes au niveau du boulevard triomphal, à la hauteur du Palais du peuple.

Quoiqu’il en soit, Martin Fayulu est déterminé à tordre le coup à ce que beaucoup dans l’opinion congolaise n’hésitent de qualifier de vaste blague.

Jean Médard LIWOSO

 

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 106
    Partages