• août 17, 2019

Breaking News :

RDC : Mutation et prochain meeting de Lamuka, des questions au menu de la réunion des leaders à Bruxelles

Après quelques travaux de réflexion réalisés par chaque composante de la coalition Lamuka, tous les leaders qui composent cette méga plateforme vont se retrouver ce weekend à Bruxelles. Dans la capitale belge , ces leaders vont se rencontrer du vendredi 26 au samedi 27 avril 2019, pour finaliser le processus de mutation de Lamuka , de plateforme électorale en regroupement politique.

Ce second round de Bruxelles est déterminant pour l’avenir de Lamuka,car les sociétaires vont devoir fixer l’opinion – après les rumeurs qui vont dans tous les sens – sur la solidité de la plateforme, mais également par rapport aux enjeux politiques de l’heure, en RDC.

D’après Dr Jean-Jacques Mbungani – coordonateur international de cette organisation politique – qui s’est confié à politiquerdc.net , ce jeudi 25 avril, les leaders de Lamuka sont conscients des attentes du peuple congolais. Ils vont réaffirmer leur volonté d’oeuvrer ensemble et cela  va matérialiser,  durant les deux jours de discussions par la mise sur  pied de la charte donnant naissance au regroupement Lamuka.

La problématique du prochain meeting de Lamuka sera également débattue au cours de cette réunion, a -t-il précisé.

Et d’ajouter, qu’au-delà des spéculations dans les réseaux sociaux, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Adolphe Muzito, Freddy Matungulu et Mbwisa Nyamwisi sont tous déterminés à œuvrer ensemble pour l’intérêt supérieur du peuple congolais. Car, dit- il, c’est cette « unité entre les leaders qui redonne de l’espoir au peuple congolais ».

En ce qui concerne le meeting annoncé pour le Dimanche 28 avril à la place Sainte Thérèse de N’djili , il convient de signaler que l’hôtel de Kinshasa en a déjà pris acte .

La position des leaders de Lamuka, est aussi très attendue par l’opinion publique. Cette dernière qui compte , notamment sur la solidarité de ces leaders – afin de faire face au système politique actuel – visiblement imposé contre la volonté des plusieurs millions de congolais !

Rédaction

Article précédent

RDC : l’opposition parlementaire vient de saisir le conseil d’État pour contester l’élection des membres du bureau définitif

Article suivant

Kinshasa : Médard Kankolongo et son parti « Congo en avant », vont en justice contre les pilleurs de l’argent de la République

Curabitur eleifend velit, mi, diam sem, ultricies