L’association des professeurs de l’Université de Kinshasa l’avait déjà annoncé hier lundi, et le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire vient de formaliser cette décision.

En effet, En commun accord avec le 1er ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, et en collaboration  avec le Comité National de Sécurité, le ministre de l’ESU, Thomas Luhaka vient de prendre une décision sans appel.

Les étudiants habitant les homes ont 48 heures  à dater  d’aujourd’hui pour quitter les homes du  campus universitaire et  toutes les activités académiques sont suspendues à l’Université de Kinshasa jusqu’à nouvel ordre.

Appelant le Comité de Gestion de l’Université de Kinshasa à coopérer dans l’exécution de cette mesure, le ministre Thomas Luhaka a par ailleurs invité les autorités judiciaires et celles de la Police Congolaises à mener vite des enquêtes pour identifier et arrêter les auteurs des forfaits.

Les étudiants doivent quitter les homes pour permettre d’après le ministre, une réinstallation des étudiants après des mesures d’identification.

Aujourd’hui encore des émeutes ont eu lieu au courant de la journée avec plusieurs étudiants blessés et un policier mort selon le ministre.

Alain St. Bwembia