Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles en RDC. Par moment, quand les choses semblent aller mal dans un domaine – en politique en l’occurence – le sport vient mettre le sourire aux lèvres du peuple congolais.

Et le congolais Junior Ilunga Makabu vient de le prouver. En effet, ce boxeur de renon vient  de remporter  aux points le prestigieux titre mondial de Wold Boxing Concil (WBG), dans la catégorie lourds-legers à l’issue du combat qui l’a opposé au polonais Michaël Cieslak, ce vendredi 31 janvier 2020 à Kinshasa.

C’est au cours du 12e round que la victoire de ce jeune congolais s’est définitivement dessinée dans cette bataille mondiale qui paraissait incertaine avant l’ultime round.

Âgé de 31 ans, Junior Makabu a déjà participé dans 26 compétitions à travers le monde. Alors que son adversaire de ce soir au Shark club de Kinshasa – le polonais Michaël Cieslak a eu – quant à lui – livré 19 combats, tous remportés.

Pour le polonais, le combat de Kinshasa est la première expérience en dehors de l’Europe.
Et c’est aussi la première fois pour lui d’atteindre le 12e round, car il a toujours été expéditif. Il s’en est sorti avec des blessures dans le visage.

Junior Ilunga Makabu – habitué de combats marathon – n’a pas trop souffert, mais il faut reconnaître qu’il a été très soutenu par le public Kinois, mobilisé en masse ce soir. Il convient de signaler la présence très remarquable du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, mais aussi de quelques membres du gouvernement. Ce qui était une source de motivation pour le putschiste congolais.
Makabu a redoré le drapeau congolais !

Rédaction