Le ministère des affaires étrangères vient de limiter l’accès au salon diplomatique de l’aéroport international de N’djili à quelques personnalités reprises sur une liste limitative.

À travers un communiqué signé rendu public ce lundi 3 février 2020 par Marie Tumba Nzenza – la ministre des affaires étrangères, issue de l’udps/Tshisekedi – il est question de réserver désormais l’accès au salon diplomatique de l’aéroport international de N’djili aux diplomates accrédités en République Démocratique du Congo, aux chefs de corps constitués, aux membres du gouvernement, au Directeur de cabinet du chef de l’État, aux conseillers spéciaux et aux invités du chef de l’État ayant rang de Ministre et ambassadeur.

D’après un conseiller de la Ministre des affaires étrangères qui a certifié l’authenticité du communiqué, cette décision ne pose aucun problème.

« Où est le problème? On a actualisé la liste des personnalités en la réduisant au plus stricte possible. Car, le salon diplomatique – comme son nom l’indique – est avant tout réservé aux seuls membres du Corps Diplomatique accrédité en RDC. Les autres personnalités congolaises n’y sont admises que par courtoisie. Il y a des salons, à l’aéroport international de N’djili, qui sont réservés ou accessibles pour d’autres catégories(…) », a écrit ce conseiller.

Par ailleurs,nos sources au ministère des affaires étrangères opèrent une savante distinction de ces lieux réservés à quelques privilégiés.

Celle-ci réside au niveau de la qualité des personnalités admissibles à ces différents salons.
Si le salon diplomatique est strictement réservé aux diplomates, membres du corps diplomatiques accrédités en RDC et aux personnalités étrangères en visite officielle en RDC; ce n’est pas le cas pour le salon d’honneur. Avant d’aller plus loin, il convient de préciser que la détention du passeport diplomatique congolais n’ouvre pas d’accès au salon diplomatique. C’est pourquoi on a limité l’accès à un nombre réduit des personnalités congolaises. Ce n’est donc pas par hasard que ce salon est placé sous l’autorité et la gestion du Ministère des Affaires Étrangères, à travers le Protocole d’État.
En revanche, le salon d’honneur est réservé à toutes les personnalités congolaises et même étrangères – en fonction de leur rang – selon la règlementation fixée par la RVA, gestionnaire direct de ce salon.
Il y a deux salons d’honneur : commercial, payant et accessible à tous et le salon VIP, anciennement salon officiel.

Rédaction