Après la phase de communiqués, Jean-Pierre Bemba et ses pairs de Lamuka ont réussi à mobiliser la rue ce lundi pour dire non à Ronsard Malonda

Contrairement à une certaine opinion qui s’amusait à conjuguer Lamuka au passé, cette plateforme a prouvé ce jour qu’il n’avait rien perdu de sa popularité auprès du peuple congolais. Après la phase des communiqués, Lamuka a donc réussi son coup politique aux yeux de l’opinion tant nationale qu’internationale.

En effet, malgré la pluie qui s’est abattue ce matin sur une bonne partie du pays, Lamuka a réussi son pari de mobilisation ce lundi 13 juillet 2020 sur toute l’étendue du territoire national en dépit de l’intervention musclée de la police.

L’événement restera ineffaçablement gravé dans les annales de l’histoire politique du pays; un évènement à la dimension de l’envergure de ses organisateurs, à savoir : Jean-Pierre Bemba Gombo, Moïse Katumbi, Martin Fayulu et Adolphe Muzito.

Il faut dire , comme initialement annoncé que les militants et sympathisants des partis et regroupements politiques de Lamuka – mieux les congolais en général – ont massivement répondu à l’appel lancé par les 4 leaders de cette coalition de l’opposition politique. On pourrait dire que la réaction du peuple a dépassé les attentes des organisateurs. Ils ont bravé les gaz lacrymogènes lancés par la police dès les premières heures de la matinée pour tenter d’empêcher la tenue de cette marche.

À Kinshasa par exemple, tout s’est passé sous la conduite du président national du MLC.

Jean-Pierre Bemba Gombo est sorti de sa résidence accompagné de son fils aîné, Jean Emmanuel Bemba, de ses frères et sœurs Caroline Bemba , Françoise Bemba, Nzoma Bemba et Efi Bemba ainsi que d’autres proches de famille. Son cortège a pris la destination de Pascal, lieu prévu pour le départ du premier itinéraire de la marche.

Cependant, arrivé au niveau de Debonhome, l’ancien vice-président de la République a été envahi par une foule immense et enthousiaste, qui a aussitôt décidé de l’accompagner jusqu’au go de la marche.

Ainsi, de Pascal où le président national du MLC est descendu de sa jeep blindée, les manifestants ont pris d’assaut le boulevard Lumumba dans les deux sens et occupé toutes les bandes.
Destination : échangeur de Limete.Toutefois, la foule estimée en million des manifestants, a été brutalement dispersée à quelques encablures du pont Matete.
La police a fait usage d’une pluie de gaz lacrymogènes pour empêcher la progression des manifestants vers le lieu prévu pour le point de chute.
Du coup, le leader du MLC a été vite évacué par sa sécurité pour regagner sa résidence. Ce qui ne lui a pas permis d’atteindre une autre foule des manifestants qui l’attendait au niveau du Marché Bayaka.

Malgré tout, pour Jean-Pierre Bemba, l’essentiel a été fait, car le message a été transmis aux institutions du pays. Ce faisant, il a tenu à remercier la population congolaise pour sa mobilisation. Ce succès est révélateur de l’ancrage politique de Lamuka au sein de la population.

Par ailleurs, le leader du MLC a félicité la police pour l’encadrement des manifestants, bien que l’on a relevé quelques cas d’empêchement et de dérapages enregistrés à travers certaines provinces du pays.

Il sied de noter, d’après la police, que le bilan fait état de zéro mort, zéro pillage , zéro acte de vandalisme.

Mais aux dernières nouvelles, on déplore la mort d’un cadre du MLC fédéral de Bukavu et de certains blessés parmi les manifestants à Kinshasa et à l’arrière-pays ainsi que de quelques interpellations , notamment dans le Haut Uele.

Jean Médard LIWOSO

ARTICLES SIMILAIRES

Revendications salariales : les infirmiers ont marché ce vendredi à Kinshasa

Comme initialement annoncé par votre média en ligne, les infirmiers des hôpitaux et cliniques publiques de la ville...

Gestion des fonds destinés à la Covid-19 : Le ministre Eteni Longondo dans le collimateur de la Justice congolaise !

Il était plus que temps pour permettre à l'opinion publique de connaître finalement les auteurs de l'opacité qui...

Covid-19: les infirmiers seront dans la rue ce vendredi 14 août à Kinshasa

La coupe est pleine et les victimes disent que "Trop c'est trop."Estimant qu'ils sont marginalisés par les médecins...

ARTICLES SIMILAIRES

Revendications salariales : les infirmiers ont marché ce vendredi à Kinshasa

Comme initialement annoncé par votre média en ligne, les infirmiers des hôpitaux et cliniques publiques de la ville...

Gestion des fonds destinés à la Covid-19 : Le ministre Eteni Longondo dans le collimateur de la Justice congolaise...

Il était plus que temps pour permettre à l'opinion publique de connaître finalement les auteurs de l'opacité qui...

Covid-19: les infirmiers seront dans la rue ce vendredi 14 août à Kinshasa

La coupe est pleine et les victimes disent que "Trop c'est trop."Estimant qu'ils sont marginalisés par les médecins...

X ème session de la commission permanente mixte Défense et sécurité RDC- Zambie : Kankonde et Ngoy Mukena à...

C'est ce jeudi 13 août 2020 que le vice - premier ministre en charge de l'intérieur, sécurité et...

Reprises des activités académiques: les professeurs de l’Unikin optent pour la poursuite de leur mouvement de grève

C'est décidé, l'Association des Professeurs de l'Université de Kinshasa, (APUKIN), lance un ultimatum de 2 semaines au gouvernement...

Reprise des activités scolaires – RDC : à Gemena, les établissements scolaires manquent de thermoflash

Comme annoncé après report, les cours ont repris ce lundi 10 août 2020 sur l'ensemble du territoire national...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!