Nord-Ubangi: la diaspora congolaise de cette province de la RDC interpelle les députés provinciaux

La crise politique, sociale et économique que traverse actuellement la province du Nord-Ubangi, préoccupe tous les ressortissants de cette province, notamment ceux de la diaspora.

Ainsi, préoccupée par le calvaire de leurs parents, frères et sœurs, la diaspora congolaise du Nord-Ubangi a adressé une lettre ouverte aux députés provinciaux de cette province.

« (…)séparez – nous, nous peuple du Nord-Ubangi, de Monsieur le gouverneur Izato Nzege Koloke que vous avez choisi pour décider sur notre destin et celui de nos frères et sœurs meurtris dans la province », lit – on dans le document de 2 pages, publié ce mercredi 19 août 2020 et dont une copie est parvenue ce soir à politiquerdc.net.

Une véritable interpellation lancée à l’endroit des députés provinciaux pour mettre fin à la crise qui sévit dans cette province.

Ci dessous l’intégralité de cette lettre ouverte.

LETTRE OUVERTE AUX DÉPUTÉS PROVINCIAUX DU NORD-UBANGI

Qu’il nous soit permis, en tant que filles et fils avertis, et au destin lié à celui de la Province du Nord-Ubangi de lancer un vibrant appel aux Députés Provinciaux du Nord-Ubangi, formulé en ces termes :
 » Séparez nous, nous Peuple du Nord-Ubangi, de Monsieur le Gouverneur Izato Nzege Koloke que vous avez choisi pour décider sur notre destin et celui de nos frères et sœurs meurtris dans la province. Leur cris de souffrance est parvenu jusqu’à nous « 

En plus de 18 mois, les contestations grandissantes dans le chef de gouvernance par défi et par tâtonnement du Gouverneur IZATO dûes à son amateurisme, son hypertrophie de l’égo, son dedain à l’égard des animateurs d’autres services provinciaux, son caractère conflictuel, les gabegies financières et détournements avérés des biens publics ont atteints des proportions plus qu’inquiétantes et jamais constatées auparavant dans notre chère province, qui en ce jour font l’ombre d’aucun doute qu’il y a péril en l’avenir de notre Nord-Ubangi. De l’Occident où nous sommes, nous avons entendu les multiples difficultés et souffrances d’ordre social et économique de nos frères et sœurs de notre terre nourricière.

Honorables Députés Provinciaux,
Vous êtes sensés ne pas ignorer que la Souveraineté revient au peuple et celui-ci l’exerce soit directement soit indirectement par voie de vote ou de référendum.

Si aujourd’hui, vous êtes ce que vous êtes c’est parce que le Peuple en a décidé ainsi et l’épithète « honorable«  que chacun de vous porte veut tout simplement dire que vous êtes censés HONORER la volonté du Peuple souverain dans la mission pour laquelle il vous a mandaté à l’Assemblée Provinciale.

Quant au Gouverneur IZATO, l’on sait que son sort était déjà scellé aux élections directes lors desquelles il ne s’est pas distingué autrement que par son brillant échec. Néanmoins, c’est par le bénéfice du doute que le peuple l’a toléré puisqu’il reflétait le choix de la majorité parmi vous. Aviez-vous respecté le choix du peuple ?

La conséquence amère de votre choix nous exige aujourd’hui de vous demander humblement de nous séparer de lui. Séparer nous de ce choix qui nous apporte que désolation, incertitude et rallonge notre calvaire.

En tant que Gouverneur, il était et est sensé : d’une part, servir la population en mettant à la disposition de cette dernière des moyens ou opportunités, des biens et services sociaux de base essentielle à leur survie ; et d’autre part, assurer au niveau provincial la continuité de l’action de l’Exécutif National et l’Autorité de l’État.
Le fait-il ?

Au-delà des dénonciations faites dans les médias, nos contacts permanents avec notre terre, nous peignent un tableau sombre sur l’avenir de la province. Son bourreau c’est son Gouverneur Izato Nzege, qui se presente aujourd’hui comme une calamité, anéantissant des projets, démolissant des perspectives et détruisant les espérances de chaque fille et fils du Nord-Ubangi.

Honorables Députés Provinciaux,
Certes, le Gouverneur n’est pas dieu et ses actions sont limitées, oui. Cependant, êtes-vous en mesures de nous dire :
Où sont passés les millions de dollars comptabilisés au Gouvernement National et déjà mis à sa disposition depuis ces 18 mois ?
De quoi la population ou la Province a-t-elle tiré profit ou peut-elle espérer tirer profit de la Gestion du Gouverneur Izato ?
Pour ne pas évoquer la question de traitement, pouvez-vous, à minori, nous décrire dans quelles conditions travaillent ces Ministres Provinciaux et l’Assemblée Provinciale ? Qui sont censés nous servir en tant que peuple?
A l’instar d’une administration et d’un service efficaces et forts ainsi que de l’intégrité de ses animateurs et documents y émanant, l’autorité de l’État se traduit aussi par un cadre approprié qui fait respecter l’agent de l’État en lieu et place d’abus de pouvoir pour intimider la population et la jeunesse qui cherchent à tirer au claire ce qui nous revient de droit et qui touche à notre avenir.

Honorables Députés Provinciaux,
Sachez que la province du Nord-Ubangi n’est l’apanage de qui que ce soit et moins encore d’un courant politique. Elle est un patrimoine qui appartient à tous les citoyens congolais sans exception et nous ne céderons aucunement la place à une quelconque forme de séparatisme, fanatisme, hégémonie ou autre antivaleur.

Nous nous rangerons, comme le peuple d’un seul père et d’une seule mère, purement et simplement en toute discipline derrière les valeurs et les actions qui feront avancer et décoller notre cher Nord-Ubangi.

C’est pourquoi, au-delà de toutes vos considérations politiciennes, sachez qu’un homme dit d’État agit pour l’Intérêt Général et le pacte qui vous lie à nous, Peuple, vous oblige le sens de l’honneur.

Vous avez donné alors reprenez. Reprenez le pouvoir pour le bien de votre peuple, telle est la Vox Populi.

Pour la Société Civile Nord-Ubangi de la Diaspora Congolaise.

Gisèle Osambia Te Gengba, princesse de Gbadolite, Résidente au Royaume Uni

Remy Gbelo, New York, États-Unis d’Amérique

Douglas Sangba, New York, États-Unis d’Amérique

Tara Nzongia, Toronto, Canada

Dieudonné Bikoko, Royaume-Uni

Alain Wazabanga, Liège, Belgique

ARTICLES SIMILAIRES

Kinshasa : le gouvernement provincial est désormais constitué d’une équipe des 14 membres

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, vient de procéder au réaménagement de son équipe...

REFEPL s’organise et prend de plus en plus forme

Crée par la volonté des députées provinciales de la République Démocratique du Congo après une formation sur le...

La Dynamique Bemba Président signe son retour sur l’arène politique

Après une longue période de pause dûe au changement interne de sa structure et à l'état d'urgence sanitaire...

ARTICLES SIMILAIRES

Kinshasa : le gouvernement provincial est désormais constitué d’une équipe des 14 membres

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, vient de procéder au réaménagement de son équipe...

REFEPL s’organise et prend de plus en plus forme

Crée par la volonté des députées provinciales de la République Démocratique du Congo après une formation sur le...

La Dynamique Bemba Président signe son retour sur l’arène politique

Après une longue période de pause dûe au changement interne de sa structure et à l'état d'urgence sanitaire...

Zo Kwe Zo naît et signe partenariat avec la LPC de Laurent Batumona.

Dans l'après-midi de ce samedi 19 septembre, on a assisté à la sortie officielle - au quartier Debonhomme,...

Quand André-Alain Atundu prévient Tshisekedi et révèle le soutien de Kabila au changement du mode du scrutin présidentiel

L'ambassadeur André-Alain Atundu appelle le président Félix-Antoine Tshisekedi à s'inspirer de "la grande expérience de gestion des crise et des situations non...

Face à la presse à Kinshasa, le Fcc André- Alain Atundu étale la « médiocrité » de la gouvernance de Tshisekedi

Le Front Commun pour le Congo n'entend plus transiger avec les valeurs démocratiques qui semblent en défaillance depuis l'avènement du nouveau régime....
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!