RDC : Sous la présidence de madame Marie Josée Bunsana, le Cartel des Femmes Politiques Leaders Actives a célébré son 5e anniversaire d’existence sur fond d’une expérience heureuse

Ensemble elles ont voulu, ensemble elles ont pu travailler pour l’intérêt de la femme, de la jeune fille et de la république démocratique du Congo. Le Cartel des Femmes Politiques Leaders Actives a célébré son 5e anniversaire ce mardi 01 décembre 2020 au cercle de Kinshasa.

Venues des différents partis politiques, membres de l’opposition et de la majorité au pouvoir, ces femmes évoluent ensemble dans cette association sans but lucratif, le CFPLA , depuis avril 2015, sous la présidence de madame Marie Josée Bunsana, cadre du MLC.

Contribuer à l’émergence d’une élite féminine pour promouvoir la participation politique de la femme dans les instances de prise de décision de la RDC. Une mission qui s’est vérifiée au regard des témoignages éloquents de plusieurs élues femmes qui le sont devenues grâce, notamment aux différentes formations organisées par le CFPLA.

Former les femmes aspirantes politiques et renforcer leurs capacités pour accroître leurs compétences et mieux les outiller à affronter les diverses échéances électorales, sensibiliser les femmes politiques au changement de mentalité, leur implication aux questions de développement, de paix et de démocratie, sont autant d’objectifs visés par le Cartel des Femmes Politiques Actives de tout les horizons. Concrètement, durant ces 5 ans d’existence, les femmes du Cartel ont bénéficié de plusieurs formations notamment : la communication dans l’engagement politique et les réseaux sociaux, la pratique du débat télévisé, la mobilisation de l’opinion publique et l’éthique dans le jeu politique. Un bilan jugé positif par les oratrices de ce jour. Néanmoins, le dur reste encore à franchir sur l’application et la modification de certains textes de loi pour l’épanouissement politique de la femme congolaise.


Actuellement, le Cartel des Femmes Politiques Leaders Actives travaille sur les réformes de la loi électorale. A cet effet, plusieurs propositions sont faites par ces femmes politiques, entre autres la modification de l’article 10 et 24 bis de cette loi. Cette disposition concerne la prise en compte du genre dans la composition, avec une participation égalitaire des femmes à des postes clés de la CENI. Le CFPLA propose également la modification des articles 55 et 13, pour l’accroissement significatif du nombre des électrices, l’augmentation et la sécurisation des candidatures féminines sur les listes des partis politiques.

Composé des femmes politiques du PPRD, du MLC, du PALU, de l’UDPS, du MSR, de l’AFDC, de l’UDRC, de l’ARC, du CDC, du CDER, de la LIDEC, de LDIC, de l’UDA,de l’ABG,de l’UCP, de l’UNADEF – fort de l’article 14 de la Constitution de la RDC qui consacre la parité, le Cartel des Femmes Politiques Leaders Actives travaille avec l’appui de plusieurs partenaires dont NDI, ONUFEMME, le ministère du Genre, Konorad Adenouer , etc.

Ensemble, les membres de cette structure ont pu relever le défis des stéréotypes que la société colle à la femme congolaise. Elles envisagent réaliser plusieurs autres activités dans l’avenir pour l’émergence de la femme congolaise.

La manifestation de ce jour a été honorée par la présence de quelques leaders et responsables politiques, notamment le sénateur Modeste Bahati de l’AFDC et la députée nationale Eve Bazaiba Masudi du MLC.

Alain St. Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

Nord-Ubangi : l’afflux des réfugiés Centrafricains est une situation préoccupante qu’alarmante !

Au terme d'une mission de 72 heures effectuée dans le Nord-Ubangi, le Commandant de la Première Zone de...

Union sacrée : le démenti du député Daniel Mbau aux propos qu’aurait tenus le président ai de l’UDPS

Le débat ne fait que s'enflammer depuis presque 72 heures au sujet d'un probable désaccord opposant certains leaders...

Enjeux politiques : Le MLC appelle ses députés et cadres à l’esprit de partage et de mutualisation des initiatives(…)

C’est à travers une note circulaire signée par son secrétaire général adjoint chargé des questions politiques et stratégies,...

ARTICLES SIMILAIRES

Nord-Ubangi : l’afflux des réfugiés Centrafricains est une situation préoccupante qu’alarmante !

Au terme d'une mission de 72 heures effectuée dans le Nord-Ubangi, le Commandant de la Première Zone de...

Union sacrée : le démenti du député Daniel Mbau aux propos qu’aurait tenus le président ai de l’UDPS

Le débat ne fait que s'enflammer depuis presque 72 heures au sujet d'un probable désaccord opposant certains leaders...

Enjeux politiques : Le MLC appelle ses députés et cadres à l’esprit de partage et de mutualisation des initiatives(…)

C’est à travers une note circulaire signée par son secrétaire général adjoint chargé des questions politiques et stratégies,...

Jean-Pierre Lisanga Bonganga revient sur la nécessité d’organiser un dialogue politique afin de résoudre la crise politique en RDC

C'est à travers la déclaration signée depuis le 13 janvier et rendue publique ce lundi 18 janvier 2021...

Arrêt de la cour constitutionnelle : pour Me Jean K.Minga, « la haute juridiction manque de cohérence(…) »

De réactions commencent déjà à tomber au sujet du dernier arrêt rendu par la cour constitutionnelle en réponse...

Assemblée nationale : la cour constitutionnelle bloque la pétition des 140 députés FCC et autorise le bureau d’âge à...

Saisi par le président du bureau d'âge de l'Assemblée nationale par requête d'interprétation de l'article 101 de la...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!